Publicité

14 juin 2021 - 15:01 | Mis à jour : 15:09

#Partagelaroute 

Campagne de sécurité routière dans la MRC de Thérèse-De Blainville

Par Catherine Deveault

La MRC de Thérèse-De Blainville, en collaboration avec les municipalités de Boisbriand, Blainville, Bois-Des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-Des-Plaines et Sainte-Thérèse ainsi que la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB), les services de police de Terrebonne et de  Blainville, est lance la troisième et dernière phase de la campagne de sensibilisation en sécurité routière #Partagelaroute.

Cette campagne vise la protection des usagers vulnérables en matière de sécurité routière, en visant plus spécifiquement le partage de la route.  

« La sécurité routière des usagers demeure un objectif capital pour la MRC de Thérèse-De Blainville. Ainsi, la phase 3 de la campagne de sensibilisation  #Partagelaroute **RALENTIS** s’inscrit dans la continuité visant à conscientiser les  différents usagers de la route de ralentir, partager, patienter et se doter du sens de  civisme afin d’améliorer collectivement le bilan de la sécurité territoriale au niveau de notre MRC », souligne monsieur Kamal El-Batal, directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC de Thérèse-De Blainville.  

La phase finale de la campagne qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet s’adresse aux motocyclistes et aux automobilistes. La sensibilisation se fera principalement par une capsule d’animation partagée sur les réseaux sociaux. Également, des affiches aux couleurs et images de la campagne seront installées dans les municipalités et des autocollants seront distribués par les policiers lors d’opérations de sensibilisation. 

« En ralentissant en tant qu’automobiliste et motocycliste, nous protégeons l’ensemble de notre communauté, dont nos enfants, nos familles et nos voisins. À Sainte-Thérèse, nous avons installé des afficheurs de vitesse comme outil de sensibilisation au respect des limites de vitesse. Les messages lancés dans le cadre des trois phases de la campagne  #Partagelaroute : OBSERVE, PARTAGE et RALENTIS doivent continuer de circuler, car la protection des usagers vulnérables en matière de sécurité routière est toujours d’actualité », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

« La vitesse, on le sait, blesse ou tue encore trop de gens sur la route. C’est pourquoi nous insistons sur ce message afin que les automobilistes adoptent des comportements plus prudents, qu’ils ralentissent et qu’ils suivent la signalisation en vigueur », ajoute le préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, monsieur Richard Perreault. 

Une des principales cause d'accident

Selon la SAAQ, la vitesse est l’une des principales causes d’accident au Québec. Chaque année, en moyenne, de 2015 à 2019, la vitesse était en cause pour : 32 % des décès,  28 % des blessés graves et 18 % des blessés légers. Il est important de rappeler que même  un excellent conducteur, avec un excellent véhicule, n’échappe pas aux lois de la physique. Quand la vitesse augmente, le risque d’avoir un accident augmente et la gravité de celui-ci aussi.  

Cette campagne est réalisée grâce au programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière du ministère des Transports du Québec. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.