Publicité

3 juillet 2021 - 12:00

Un partenariat entre la Ville et le Club Optimiste

Une « Biblio Mobile » à Sainte-Thérèse pour rendre la lecture plus accessible

Par Catherine Deveault

La Ville de Sainte-Thérèse et le Club Optimiste Ste-Thérèse annoncent un nouveau partenariat qui permettra d’acquérir un véhicule multifonctionnel : la Biblio Mobile. La bibliothèque municipale fera usage de ce véhicule pour offrir des activités littéraires et culturelles à une clientèle variée. 

Le Club Optimiste offrira une commandite de 60 000 $ qui servira à acheter le véhicule, à modifier son intérieur afin de répondre aux besoins du projet ainsi qu’à créer une image distinctive pour l’extérieur de la Biblio Mobile. 

Ayant pour objectif de développer le goût de la lecture, le véhicule visitera entre autres des écoles, des garderies, des résidences pour aînés et des parcs. Il servira également à la promotion de certains projets éducatifs du Club Optimiste, tels que le concours d’essai littéraire et le programme de bourses d’études de la Fondation Optimiste Sainte-Thérèse.  

« La Ville de Sainte-Thérèse est fière de ce beau projet en lien avec sa Politique intégrée de la famille et des aînés. La Biblio Mobile permettra d’adapter les services municipaux à la réalité des familles et d’élargir l'accès aux activités littéraires. Plusieurs étapes sont prévues avant sa mise en service, mais chose certaine, nous avons très hâte de la voir déambuler à Sainte-Thérèse! », mentionne la mairesse de la Ville de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

« L’objectif du club Optimiste de Ste-Thérèse avec ce projet est d’aider les jeunes, quelle que soit leur situation, à réaliser leur plein potentiel en favorisant l’accès à la lecture. C’est aussi un outil supplémentaire pour contrer le décrochage scolaire », déclare le Président du Club Optimiste, monsieur Robert St-Louis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.