Publicité

25 août 2021 - 17:00

Plus de 300 nouveaux citoyens en 1 ans

Les nouveaux Rosemèrois accueillis lors d’un 5 à 7 du conseil municipal

Par Catherine Deveault

Le conseil municipal de la Ville de Rosemère rencontrait, jeudi dernier, les nouveaux citoyens venus s’établir sur le territoire au cours de la dernière année, dans les jardins de la maison Hamilton. Une  cinquantaine de familles était présentes afin de rencontrer le maire et l’ensemble des membres du conseil pour échanger avec eux.  

Entre mai 2020 et mai 2021, la Ville a accueilli plus de 300 nouveaux citoyens sur son territoire, un record par rapport aux années précédentes. « Avec cette nouvelle cuvée de citoyens, notre population atteint maintenant près de 14 300 personnes. Rosemère est reconnue comme un milieu de vie chaleureux qui se démarque par son  caractère à la fois champêtre et urbain », a souligné Eric Westram, maire de Rosemère. 

Après avoir été accueillis au son de la musique d’ambiance du Rosemère Big Band, les nouveaux citoyens, regroupés par bulles familiales, ont pu échanger avec les élus, qui sont venus à leur rencontre. Il s’agissait, pour ces nouveaux Rosemèrois, d’une occasion privilégiée d’échanger en personne avec les élus de leur secteur. Des rafraîchissements, servis par Pacini et Évoilà5, ont aussi été remis aux invités.  

Les citoyens ont ensuite visionné la vidéo corporative de la Ville, qui présente en un coup d’œil la beauté et les  attraits du territoire de même que l’âme de la communauté. Dans son mot de bienvenue qui a suivi, le maire a fait référence à la distinction de Rosemère comme ville verte, en mentionnant notamment sa qualité de vie champêtre, ses initiatives en foresterie urbaine et en embellissement horticole ainsi que son vaste réseau de parcs et d’espaces verts. 

Une soirée remplie 

D’autre part, le maire a souligné l’abondance et la diversité des commerces régionaux et locaux, ainsi que des  services de proximité, que l’on retrouve le long du boulevard Labelle et du chemin de la Grande-Côte, les deux  principales artères sillonnant le territoire.  

Le maire a également insisté sur la qualité de la vie communautaire à Rosemère, empreinte de grande générosité. « Ainsi, une cinquantaine d’organismes communautaires, accompagnés de leurs bénévoles, sont actifs sur le  territoire et collaborent à enrichir et à diversifier l’offre d’activités de loisirs et de culture de la Ville, afin que chaque citoyen y trouve son compte. Leur solidarité et leur bienveillance ont justement permis, au plus fort de la  pandémie, de resserrer les liens dans la collectivité », a-t-il ajouté.  

Il a poursuivi avec l’importance que la Ville accorde à la participation citoyenne : « Nous sommes fiers de compter parmi les premières villes au Québec a avoir adopté une politique de participation citoyenne en 2018. La vaste  consultation de deux ans que nous avons réalisée auprès des citoyens a mené à notre vision urbanistique Rosemère, une ville fière, verte et prospère ainsi qu’à notre actuel projet de plan d’urbanisme. Cette approche participative est de plus en plus intégrée dans notre culture interne et notre processus décisionnel », a expliqué  le maire. 

L’événement s’est conclu sur une prestation musicale du Rosemère Big Band et avec une présentation visuelle, concoctée à même des photos fournies par des citoyens et le Club photo de Rosemère, afin de faire découvrir aux nouveaux citoyens des endroits méconnus de Rosemère, mais qui gagnent à être connus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.