Publicité

13 septembre 2021 - 11:30 | Mis à jour : 11:36

Résidence l’Étincelle

La Ville de Sainte-Thérèse honore trois citoyens plus que centenaire

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse a tenu à souligner le 100e anniversaire de trois de ses citoyens à l’occasion d’une cérémonie qui a eu lieu à la  Résidence l’Étincelle le 10 septembre.

Des certificats ont été remis aux trois centenaires qui  ont pu profiter d’un diner et d’un spectacle de chant en leur honneur. 

Un bref portrait des centenaires
Née le 30 juillet 1917, Hélèna Doyon est une femme de cœur et d’une grande  générosité qui a passé sa vie à redonner à son prochain. Passionnée d’écriture et de poèmes,  elle peut vous raconter par de douces paroles les périodes les plus mémorables de son  parcours de vie. 

Née le 9 juillet 1920, Georgette Leduc-Godard est une grand-maman fière de ses  enfants et petits-enfants. Par son sourire contagieux, elle répand le bonheur et la joie autour  d’elle et participe à des moments inoubliables avec ses proches. 

Né le 20 juillet 1920, Jean-Paul Major a plusieurs récits de voyage dans sa poche. Un homme en grande forme qui marche quotidiennement, il est dévoué à répandre sa joie  de vivre à ceux et celles qui l’entourent.

« Le contexte pandémique ayant obligé le report de l’événement, la Ville tenait tout de  même à souligner le 100e anniversaire de ses concitoyens en bonne et due forme. Leur amour et leur dévotion pour autrui, ainsi que leur immense joie de vivre sont une importante  contribution pour la communauté tout entière. En mon nom et au nom de tous les  Thérésiennes et Thérésiens, nous vous souhaitons un joyeux 100e anniversaire! » a souligné la  mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.