Publicité

28 septembre 2021 - 14:00

Pour favoriser l’attraction et l’intégration des personnes immigrantes

La MRC des Laurentides reçoit une aide gouvernementale de 321 000 $

Par Salle des nouvelles

Une entente d’une durée de trois ans (2021-2023) a récemment été signée entre le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et la MRC des Laurentides afin de favoriser l’attraction, l’accueil et la rétention de personnes immigrantes sur le territoire.

Grâce au financement de 321 000 $ accordé par le MIFI dans le cadre de son Programme d’appui aux collectivités, la MRC des Laurentides mettra en place son plan d’action en immigration et en intégration qui sera porté par la CDE de la MRC des Laurentides. Précisons que la MRC des Laurentides contribuera à la hauteur d’une somme de 107 000 $ au projet. Pour favoriser la mise en œuvre du plan et de ses actions, la CDE a récemment embauché une ressource humaine à temps partiel.

Lancé en octobre 2020, le Programme d’appui aux collectivités découle de la priorité gouvernementale de mieux intégrer les personnes immigrantes et réunit les conditions gagnantes à cette fin en collaborant avec des partenaires municipaux et communautaires. Les ressources et les outils déployés permettront aux personnes immigrantes de participer pleinement, en français, à la vie collective.

« Le Programme d’appui aux collectivités traduit la volonté de notre gouvernement de favoriser l’attraction et l’établissement durable en région des personnes immigrantes. En concertation avec les acteurs municipaux, nous réunissons les conditions gagnantes pour que l’immigration réponde aux besoins du marché du travail et participe pleinement à la société québécoise », a laissé savoir Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides.

« La prospérité de la région passe notamment par son capital humain et c’est d’autant plus vrai dans la période que nous traversons, car elle accentue les impacts de la rareté de main-d’œuvre. Ensemble, nous travaillons à ce que notre territoire soit reconnu comme un endroit de choix pour trouver un emploi de qualité en plus d’être un milieu accueillant et inclusif. Avec l’implication des entreprises, des municipalités, des partenaires et des citoyens, nous continuons collectivement de développer nos compétences et bonnes pratiques en matière de diversité culturelle », a mentionné pour sa part Marc L’Heureux, préfet de la MRC des Laurentides.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la Stratégie Emploi, un plan d’action à responsabilités partagées ciblant principalement l’attraction, le recrutement, l’intégration et la fidélisation des travailleurs afin d’atténuer les impacts de la pénurie de main-d’œuvre sur le territoire de la MRC des Laurentides, lancée en janvier 2020. Un milieu encore plus accueillant et ouvert à la diversité ethnoculturelle contribuera certes à l’atteinte des objectifs de cette Stratégie.

Par ailleurs, dans le cadre de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles qui aura lieu du 18 au 24 octobre, des activités seront organisées sur le territoire pour promouvoir la diversité ethnoculturelle. Pour plus d’information, abonnez-vous à la page Facebook de la MRC des Laurentides.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.