Publicité

29 octobre 2021 - 12:30

Bilan-Faim 2021

18 716 personnes des Laurentides se tournent chaque mois vers les banques alimentaires

Par Salle des nouvelles

Moisson Laurentides dévoile vient de dévoiler les plus récentes données sur la faim pour le territoire des Laurentides, en collaboration avec Banques alimentaires du Québec.

La parution du dernier Bilan-Faim 2021 révèle que l’insécurité alimentaire demeure un enjeu particulièrement criant en cette fin d’année 2021.

La pandémie a perturbé les besoins alimentaires des personnes plus vulnérables. Plus de 18 716 personnes ont recours à l’aide alimentaire mensuellement.

L’organisme note également une diminution importante du nombre de denrées disponibles actuellement. Moisson Laurentides, qui a pu compter sur le soutien des gouvernements, des entreprises et de la population dans la dernière année, invite ceux qui le peuvent à soutenir le réseau de Banques alimentaires du Québec afin de continuer de pouvoir répondre à la demande importante.

Le visage de la faim aux Laurentides
Le Bilan-Faim met également en exergue l’évolution de la faim en région. En 2021, on note dans la région que :

·26,8 % des bénéficiaires sont des enfants et 73,2 % sont des adultes.

·56,3 % des demandeurs d’aide alimentaire sont des personnes vivant seules.

·28,2 % sont des ménages avec des enfants.

·De ce nombre, 16,6 % sont des ménages monoparentaux et 11,6 % sont des ménages biparentaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.