Publicité

25 novembre 2021 - 12:00

Les 4 et 5 décembre

C'est la grande collecte de jouets des pompiers de Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

Les 4 et 5 décembre, entre 8 h et  16 h, les familles thérésiennes sont invitées à apporter des jouets qui ne servent plus,  mais qui sont encore en bon état, à la caserne de Sainte-Thérèse (200, boulevard Ducharme), dans le cadre de la grande collecte de jouets de l’Association des  pompiers de Sainte-Thérèse. 

Les jouets amassés seront remis à l’organisme Dépanne-Tout qui soutient la  communauté depuis plus de 25 ans. Tous les items reçus seront inspectés, nettoyés et réparés au besoin à l’atelier de recyclage de jouets de l’organisme. Les jouets ainsi  rafraîchis seront vendus à prix modiques et les profits générés seront redistribués à  des organismes locaux. Il est important de noter que pour des raisons d’hygiène, les  jouets en peluche ou en tissus, comme les toutous, ne sont pas acceptés. 

« Nous sommes fiers de cette collecte qui permet de redonner à la collectivité! J’invite les enfants à offrir une seconde vie à leurs jouets en les apportant à la  caserne de pompiers. À l’approche des Fêtes, ce petit geste promet de faire des  heureux, puisque d’autres jeunes pourront en profiter à leur tour! », a mentionné le  maire de Sainte-Thérèse, Christian Charron.  

Pour remercier les citoyens de leur générosité, café et chocolat chaud seront servis sur place. De plus, il sera possible de visiter les installations de la caserne! (Le  passeport vaccinal ne sera pas requis).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.