Publicité

16 décembre 2021 - 15:15 | Mis à jour : 15:17

Efforts de plusieurs bénévoles

Les Petits Frères du Sud de Lanaudière illumineront la vie de 65 personnes aînées isolées

Par Salle des nouvelles

À l’approche de la période des Fêtes, Les Petits Frères de partout au Québec joindront leurs forces afin de poser des gestes de solidarité concrets et  significatifs pour contrer l’isolement social des personnes aînées.

Au cours des prochaines  semaines, plus de 65 Grand.e.s Ami.e.s de Lanaudière se verront offrir douceur, dignité, respect  et joie de vivre en cette période névralgique de l’année, grâce aux efforts des bénévoles et  employés de l’organisme.

Au total, plus de 2 000 personnes âgées de 75 ans et plus, réparties  dans 12 régions du Québec, recevront des visites et des attentions personnalisées durant les  Fêtes. 

Rappelons qu’au Québec, une personne aînée sur 5 n’a aucun proche sur qui compter. Pour ces personnes qui vivent seules ou qui n’ont plus le soutien d’une famille, décembre peut être le mois  le plus long de l’année.  

Briser l’isolement et la solitude des personnes aînées pour les Fêtes
Alors qu’une deuxième année difficile de la pandémie de COVID-19 se termine pour les personnes  aînées, l’engagement inconditionnel des bénévoles et employés des Petits Frères prend encore  plus son sens. 

À l’approche de la fête de Noël, leurs escouades de volontaires activeront plusieurs initiatives  réconfortantes notamment des chaînes d’appels téléphoniques et des visites à domicile. Ils  livreront aussi des calendriers de l’Avent, des cartes de souhaits personnalisés et des cadeaux à  chacune des personnes aînées accompagnées par l’organisme. De petits rassemblements intimes auront également lieu dans les localités, dans le respect des normes sanitaires en vigueur.  

D’ici 2030, Les Petits Frères souhaitent avoir eu un impact significatif sur la vie de  10 000 personnes aînées. Toute forme de soutien, du don au bénévolat, est essentielle pour accomplir cet objectif.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.