X
Rechercher
Publicité

CISSS des Laurentides

Plus de tests de dépistage par gargarisme grâce aux stagiaires des programmes en déficiences

durée 14h30
24 février 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

C’est au sommet de la 5e vague de la COVID-19 que les stagiaires du programme Intégration Travail pour personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience physique (DI-TSA-DP) sont de nouveau venus prêter main-forte aux équipes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

Depuis le 10 janvier dernier, entre six et huit stagiaires préparent des ensembles de dépistage par gargarisme, utilisés pour faire le dépistage de certains patients ou encore d’employés.

Ce stage fait suite à l’expérience positive réalisée lors de la première vague. En effet, un premier stage à l’entrepôt du CISSS des Laurentides avait permis aux stagiaires DI-TSA-DP de collaborer à la préparation des commandes d’équipement de protection individuelle pour le personnel du CISSS des Laurentides et les partenaires régionaux. En pleine 5e vague, l’objectif était en plus d’assurer une production interne de tests de dépistage à la COVID-19 afin de répondre à la demande accrue. À nouveau, les tâches demandées pour la réalisation de cet objectif étaient tout à fait appropriées, accessibles et surtout intéressantes pour l’apprentissage des stagiaires.

« La collaboration de ces stagiaires est remarquée par tous, depuis septembre 2020. Les efforts qu’ils déploient dans le stage permettent la réalisation hebdomadaire de 8000 à 9000 ensembles de dépistage par gargarisme. C’est grâce, entre autres, à cet apport considérable que nous pouvons répondre à la forte demande de tests de dépistage. Leur autonomie pour la tâche, leur intérêt et leur fierté de contribuer à protéger le personnel de la santé et la population est tout simplement digne de mention », souligne la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Mme Rosemonde Landry.

Les personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience physique évoluent aisément dans la réalisation de tâches adaptées. Pour elles, ces responsabilités sont valorisantes, motivantes et elles les accomplissent avec à la fois avec minutie et plaisir.

Ainsi, les stagiaires du programme Intégration Travail ont la chance de développer leur autonomie et de développer différentes habiletés professionnelles.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’hôtel de ville de Mascouche et la salle du conseil seront restaurés

D’importants travaux débuteront très prochainement à l’hôtel de ville de Mascouche ainsi qu’à la salle du conseil en vue de restaurer ces bâtiments patrimoniaux et leur redonner leur apparence d’antan. Les travaux, nécessaire pour assure la pérennité du bâtiment, sont évalués à plus de 4 M$ et seront en cours durant plusieurs mois. La Ville de ...

durée Hier 14h30

La commission jeunesse de Blainville reçoit 28 500$ en appui à son plan d’action

Le gouvernement du Québec, par l’entremise du Secrétariat à la jeunesse, a accordé à la Ville de Blainville une subvention totalisant 28 500 $ pour la réalisation du plan d’action 2021-2022 de la commission jeunesse. Ce plan d’action, résultat d’une consultation menée auprès des Blainvilloises et des Blainvillois âgés entre 18 et 35 ans, ...

durée Hier 11h00

Une 4e édition réussie pour le Festi-Oiseaux du Bioparc de la Gaspésie

La fin de semaine dernière se déroulait le Festi-Oiseaux présenté par le Bioparc. Un peu plus de 180 amateurs d’ornithologie ont participé aux différentes activités dans le cadre de l’évènement. Le festival a permis de réunir, autour d’une programmation d’activités variées, des ornithologues aguerris autant que des amateurs occasionnels. Les ...