Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Repentigny

Nouvelle subvention pour la mise en place d'un projet touchant la violence conjugale

durée 15h30
10 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Service de police de la Ville de Repentigny (SPVR) a reçu la confirmation, en février dernier, de la réception d’une subvention annuelle du ministère de la Sécurité publique à hauteur de 145 000 $ pour un projet pilote en matière de violence conjugale pouvant aller jusqu’à cinq ans.

Bien qu’on en parle davantage, la violence conjugale demeure extrêmement difficile à percevoir. Les objectifs du projet sont de diminuer les cas de violences conjugales sur le territoire de Repentigny et de déceler les victimes potentielles le plus rapidement possible.

Ce projet comporte trois volets de soutien et de suivi : le soutien des victimes de violences conjugales, le soutien des victimes collatérales, plus particulièrement au niveau des enfants impliqués afin d’assurer leur bien-être et les suivis entourant le suspect.

Le projet soumis par le SPVR s’inscrit dans le plan d’action, Évoluons au rythme de notre communauté, entamé il y a plus d’un an et voué, entre autres, à faire évoluer ses pratiques en concertation avec les organismes du territoire pour répondre encore plus adéquatement aux enjeux.

L’équipe aura pour mandat d’agir comme un filet de sécurité après un événement afin d’encadrer les actions à poser dans un souci de bien comprendre les réalités des victimes, de les accompagner adéquatement et d’assurer un suivi constant du dossier tant avec elles qu’avec le suspect. Un travail d’évaluation du risque permettra d’agir en amont et d’être proactif pour éviter autant que possible que ce type d’événement ne se reproduise plus dans le futur.

La mise de l’avant de cette expertise au sein du SPVR permettra de travailler sur plusieurs axes parallèles, dont celui de la prévention et du dépistage de la violence conjugale.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La dépendance aux réseaux sociaux serait plus grande chez les jeunes défavorisés

Les adolescents issus de milieux défavorisés sont plus susceptibles de présenter des comportements associés à une dépendance envers des réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, révèle une étude internationale à laquelle a participé un chercheur montréalais. Les adolescents pouvaient par exemple évoquer un sentiment de malaise en l’absence des ...

durée Hier 14h00

Le service d'Hydro-Québec de moins en moins fiable

Les pannes d’électricité se multiplient et durent de plus en plus longtemps, déplore la vérificatrice générale du Québec, en concluant que la fiabilité du service offert par Hydro−Québec à la population laisse à désirer, au moment même où la demande ne cesse de croître. Au Québec, durant la dernière décennie, le nombre de pannes de courant est ...

6 décembre 2022

Alcool et fêtes: « L'important c'est de prévoir ses déplacements », dit Geneviève Desautels

En entrevue vidéo avec Néomédia, Geneviève Desautels, directrice générale d’Éduc’alcool, rappelle aux Québécois quelques bons conseils pour passer un temps des Fêtes réussi lorsqu'on consomme de l'alcool. « L'important c'est de prévoir ses déplacements », a-t-elle indiqué à plusieurs reprises lors de cet entretien. L'objectif étant notamment de ...