Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Hôpital Pierre-Le Gardeur

Grâce aux équipes du CISSS, des usagers peuvent retourner à domicile le jour même de leur chirurgie de remplacement de la hanche

durée 13h30
15 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Pour la première fois dans la région, l’équipe médicale de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur (HPLG) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, menée par le D r Frédéric Tanguay, chirurgien orthopédiste et le D r Simon Joly, anesthésiologiste, a récemment réalisé avec succès un remplacement total de la hanche en chirurgie d’un jour.

Grâce à un nouveau protocole d’amélioration des soins et de récupération accélérée, cette grande première a permis à un usager, M. Robert Allard, 72 ans, de quitter l’hôpital le jour même de cette procédure plutôt que d’être hospitalisé 2 à 4 jours, temps d’hospitalisation habituellement requis pour ce type d’intervention. Opéré le 16 février dernier, M. Allard a pu poursuivre sa récupération à domicile grâce à un encadrement soutenu et à un accès 24 h/24 à l’équipe de chirurgie du 3e Est de l’HPLG, au cours de la première journée, puis à une prise en charge par les intervenants de l’équipe du soutien à domicile du CISSS. Depuis, le CISSS est fier d’annoncer que 2 autres usagers ont pu bénéficier des fruits de ce projet. Il est d’ailleurs prévu de réaliser cette intervention auprès d’un nouvel usager chaque semaine.

Une approche comme celle-ci s’accompagne de bénéfices concrets pour l’usager, notamment un meilleur contrôle de la douleur, la réduction des nausées ainsi qu’une capacité à récupérer plus rapidement, ce qui a permis à M. Allard de retourner à la maison 7 heures après l’intervention. Avec le soutien des équipes du CISSS, ce dernier s’est également senti davantage impliqué dans son processus de guérison.

Le travail d’équipe, clé du succès

Être en mesure de réaliser un remplacement total de la hanche en chirurgie d’un jour est le fruit du travail conjugué des équipes et de l’excellence des soins prodigués. C’est grâce à l’incroyable collaboration en interdisciplinarité de la part de l’ensemble des membres des équipes que ce soit notamment le chirurgien orthopédiste, l’anesthésiologiste, les infirmières, le pharmacien, le physiothérapeute ainsi que les autres intervenants du soutien à domicile du CISSS, que cette première lanaudoise a pu être possible.

Des résultats concluants

Avec cette expérience concluante, l’équipe médicale de l’HPLG souhaite poursuivre dans cette voie et espère réaliser une centaine d’interventions de ce type au cours des 2 prochaines années. Ce projet est également en cours de développement au  Centre hospitalier De Lanaudière, à Joliette. À moyen terme, il est souhaité que les principes d’optimisation de la récupération à la suite d’une chirurgie soient intégrés à l’ensemble des spécialités chirurgicales.

Le CISSS de Lanaudière est fier de faire partie des premiers établissements du réseau de la santé québécois à avoir expérimenté avec succès cette intervention novatrice. Pour y parvenir, l’organisation souhaite d’ailleurs souligner la précieuse collaboration du D r Pascal-André Vendittoli, chirurgien orthopédiste et de M me Karine Pellei, physiothérapeute, tous 2 de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui ont accepté de partager avec l’équipe médicale de l’HPLG leur savoir et leurs connaissances en la matière. Cet hôpital montréalais a été le premier au Canada à utiliser cette procédure.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...