X
Rechercher
Publicité

Association pour la santé publique du Québec

D’un ministère de la Maladie à un ministère de la Santé : la prévention et la promotion de la santé au cœur du plan du ministre Dubé

durée 15h30
29 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Après avoir consulté avec intérêt le plan présenté ce matin par le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) se réjouit de voir la prévention et la promotion de la santé des Québécois.es au cœur de la transformation proposée.

« En plus d’inscrire l’augmentation de la prévention comme l’un des grands changements nécessaires pour un réseau plus humain et plus performant, le gouvernement revalorise l’action préventive dans divers secteurs de la société en plaçant la Politique gouvernementale de prévention en santé à l’avant-plan. Nous sommes enthousiastes et optimistes face à l’avenir de ce plan. », applaudit Thomas Bastien, directeur général de l’ASPQ.

Pour l’ASPQ, il s’agit d’une démonstration claire que le ministre Dubé a bien compris la valeur ajoutée ainsi que « l’immense impact » de la prévention et de la promotion de la santé pour réduire la pression sur le système de soins.

Son plan témoigne également qu’il a été à l’écoute des nombreuses mobilisations ayant démontré le sous-investissement de la santé publique ainsi que le besoin de s’attarder davantage à la diminution des « entrées » dans notre système en contrant les maladies et traumatismes évitables.

Déjà, le 22 mars dernier, la décision du ministre de présenter conjointement la motion du député indépendant de Bonaventure, Sylvain Roy, sur l’importance de la prévention, donnait le ton de cette vision.

« À travers ce plan, on voit émerger une volonté commune : celle de transformer l’actuel ministère de la Maladie en véritable ministère de la Santé. La prévention et la promotion de la santé physique et mentale retrouvent leurs lettres de noblesse en étant revalorisées et placées au cœur des actions à intensifier. Si elles sont assorties d’un investissement suffisant, protégé, récurrent et croissant, elles parviendront à diminuer la pression sur l’ensemble du continuum de soins. C’est un début prometteur auquel l’ASPQ sera ravie de contribuer. », ajoute M. Bastien.

L’accès aux données, un pilier essentiel pour des décisions éclairées

Parmi les bons coups du nouveau plan, l’ASPQ souligne aussi la place de choix accordée à un enjeu transversal essentiel, celui de l’accès aux données de santé pour bâtir un système apprenant efficace grâce à une évaluation continue.

L’ASPQ avait d’ailleurs déposé un énoncé de position collective à ce sujet. Elle réitère que le projet de loi 16 doit être discuté en commission parlementaire le plus rapidement possible.

À propos de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) 

L’ASPQ regroupe citoyens et partenaires pour faire de la santé durable, par la prévention, une priorité. Elle soutient le développement social et économique par la promotion d’une conception durable de la santé et du bien-être.

La santé durable s’appuie sur une vision à long terme qui, tout en fournissant des soins à tous, s’assure aussi de les garder en santé par la prévention.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2022

Le Collège de Bois-de-Boulogne inaugure l’Agora numérique

Le Collège de Bois-de-Boulogne inaugure l’Agora numérique, un nouvel espace d’apprentissage continu dédié à l’innovation et au développement des talents en technologies numériques. Située à Montréal, dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension et aux portes du Mile- Ex, l’Agora numérique est un nouvel incubateur de talents et ...

20 mai 2022

La Ville de Sainte-Thérèse débute l’opération annuelle de nettoyage du réseau d’aqueduc

Dès le 23 mai, l’opération annuelle de rinçage des conduites d’aqueduc débutera à Sainte-Thérèse. Ces travaux seront effectués par une entreprise privée du dimanche au vendredi, de 22 h à 6 h, pour une durée totale d’environ 7 semaines.  L’opération est réalisée par secteur et les périodes de rinçage varient d’un quartier à l’autre. Le ...

20 mai 2022

Un bilan 2021 positif pour le tourisme dans Lanaudière

Tourisme Lanaudière a tenu le 17 mai dernier son Assemblée générale annuelle afin de dresser le bilan de l’année 2021 et de procéder à l’élection des administrateurs de son conseil d’administration.  Aussi, le renouvellement des nominations à la table d’orientation permettra à ce groupe conseil de poursuivre ses travaux pour les deux prochaines ...