X
Rechercher
Publicité

Laurentides

Mesurer l’impact social et environnemental des ressourceries : soutenir un secteur qui se démarque dans la région

durée 11h00
12 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

C’est grâce à la collaboration de six ressourceries des Laurentides que la réalisation d’une mesure d’impact social et environnemental de leurs activités, via une démarche scientifique, est rendue possible. Coordonné par Économie sociale Laurentides (ÉSL), le projet, qui s’échelonnera sur l’année 2022, permettra de mesurer leur impact aux niveaux de l’insertion sociale, du réemploi de vêtements et d’objets de seconde main.

« Une série d’événements ont rapproché ÉSL des ressourceries au courant de l’année 2021. Émanant d’un désir commun, il allait de soi pour nous de soutenir nos membres via ce projet, qui valorise du même coup l’économie sociale comme un modèle d’affaires porteur pour nos communautés. », souligne Marc-André Caron, directeur général d’ÉSL.

En outre, le projet permettra de :

– Fournir aux ressourceries des outils de mesures scientifiques afin de rendre compte de leurs valeurs ajoutées en impact social et environnemental.

– Favoriser une collaboration entre les ressourceries de la région par l’utilisation d’un premier outil commun. Cela constitue la première boucle de l’économie circulaire : la mutualisation.

– Positionner favorablement les ressourceries dans l’arrivée des prochaines Responsabilités Élargies des Producteurs (REP).

Les résultats d’une mesure d’impact social permettent d’asseoir la connaissance et la reconnaissance de l’expertise et de la qualité des pratiques d’une organisation, de documenter avec justesse sa contribution dans la communauté, tout comme ils permettent aux bailleurs de fonds de mesurer les retombées des fonds accordés.

Démarche scientifique

Cette démarche est accompagnée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC).

Cette démarche, reconnue par les ministères, a été utilisée pour la réalisation de mesures d’impact social de nombreuses organisations du secteur.

Les entreprises participantes

– Recyc-Dons, de la MRC Thérèse-de-Blainville

– Dépanne-Tout, de la MRC Thérèse-de-Blainville

– Grenier Populaire des Basses – Laurentides, de la MRC Deux-Montagnes

– Atelier Éclipse, de la MRC Rivière-du-Nord

– Inter Action Travail, de la MRC des Laurentides

– Recypro, de la MRC d’Argenteuil

À propos d’Économie sociale Laurentides

Active depuis 14 ans sur le territoire des Laurentides, Économie sociale Laurentides (ÉSL) est reconnue comme interlocuteur privilégié sur les questions de l’économie sociale au plan régional.

Forte de ses 111 membres, répartis dans les huit MRC de la région, ÉSL favorise la concertation entre les différents acteurs du milieu et soutient la création de conditions favorables à ce modèle entrepreneurial de développement. Ce faisant, en tant que pôle régional de l’économie sociale, ÉSL participe à la vitalité et la diversification économique du territoire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’hôtel de ville de Mascouche et la salle du conseil seront restaurés

D’importants travaux débuteront très prochainement à l’hôtel de ville de Mascouche ainsi qu’à la salle du conseil en vue de restaurer ces bâtiments patrimoniaux et leur redonner leur apparence d’antan. Les travaux, nécessaire pour assure la pérennité du bâtiment, sont évalués à plus de 4 M$ et seront en cours durant plusieurs mois. La Ville de ...

durée Hier 14h30

La commission jeunesse de Blainville reçoit 28 500$ en appui à son plan d’action

Le gouvernement du Québec, par l’entremise du Secrétariat à la jeunesse, a accordé à la Ville de Blainville une subvention totalisant 28 500 $ pour la réalisation du plan d’action 2021-2022 de la commission jeunesse. Ce plan d’action, résultat d’une consultation menée auprès des Blainvilloises et des Blainvillois âgés entre 18 et 35 ans, ...

durée Hier 11h00

Une 4e édition réussie pour le Festi-Oiseaux du Bioparc de la Gaspésie

La fin de semaine dernière se déroulait le Festi-Oiseaux présenté par le Bioparc. Un peu plus de 180 amateurs d’ornithologie ont participé aux différentes activités dans le cadre de l’évènement. Le festival a permis de réunir, autour d’une programmation d’activités variées, des ornithologues aguerris autant que des amateurs occasionnels. Les ...