Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Domaine seigneurial

Mascouche lance un avis d’appel d’intérêt pour un projet récréotouristique privé

durée 14h00
3 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La Ville de Mascouche sollicite l’intérêt d’un investisseur privé pour la réalisation d’un projet récréotouristique majeur permettant la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti dans le parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche.

« Malgré l’appui indéniable des plus de 6000 signataires de la pétition lancée en mars dernier, le gouvernement du Québec ne s’engage pas à faire du Domaine seigneurial un Espace bleu. En conséquence, nous devons nous tourner vers une autre solution afin de mettre en valeur le site, le rendre accessible et surtout préserver les bâtiments. Il y a urgence d’agir pour sauvegarder notre patrimoine. », mentionne le maire Guillaume Tremblay.

Objectif de la démarche

Mascouche souhaite concrétiser sa vision par la réalisation d’un projet privé cohérent avec ces orientations d’aménagements récréatifs, touristiques, de patrimoine bâti et de valeur économique, complémentaire aux infrastructures récemment aménagées que sont les sentiers en forêt et le pavillon d’accueil.

L’appel d’avis d’intérêt vise la sélection d’une entreprise avec laquelle la Ville sera en mesure de conclure une entente de gré à gré, pour le développement optimal du secteur patrimonial et historique dont les terrains appartiennent à la Ville de Mascouche.

« Il est minuit moins une pour sauver la Maison du meunier et le Moulin. Il faut agir rapidement et c’est pourquoi nous nous tournons vers l’option d’un projet privé qui permettrait de donner accès à ce site exceptionnel et aux bâtiments qui ont une riche histoire. », mentionne Patricia Lebel, conseillère municipale.

Le projet récréotouristique proposé peut comprendre de l’hébergement, de la restauration ou toutes autres activités complémentaires pouvant mettre en valeur le parc et ses atouts.

Les propositions reçues seront analysées par un comité sur lequel siégeront notamment des représentants des sphères économiques, touristiques et patrimoniales.

Le site et ses atouts

Rappelons que le parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche est un vaste territoire naturel protégé de 257 hectares, riche en histoire et qui dispose de tous les atouts nécessaires pour en faire un moteur de développement économique et récréotouristique majeur pour la région lanaudoise et la communauté métropolitaine. Il est constitué de deux grands secteurs : la forêt domaniale et le secteur historique et patrimonial.

L’avis d’appel d’intérêt complet est disponible sur le site de la ville de Mascouche. Les investisseurs ont jusqu’au 17 juin pour manifester leur intérêt. Les propositions reçues feront ensuite l’objet d’une analyse.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...