X
Rechercher
Publicité

Consultation citoyenne à Saint Anne-des-Plaines

Des résultats sans équivoque : maintient de la collecte des matières résiduelles aux deux semaines

durée 17h00
11 mai 2022
durée

Temps de lecture :

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Après vingt jours de consultations et une période de compilation et d’analyse des résultats, ceux-ci sont sans équivoque : les citoyennes et citoyens anneplainois ne sont pas prêts à voir diminuer le nombre de collectes des matières résiduelles (bac noir/poubelles).

La consultation a été initiée par le conseil municipal et son comité consultatif en environnement en avril dernier. Elle avait comme principal objectif d’outiller le Service des travaux publics et du traitement des eaux pour réfléchir à une stratégie afin de mieux encadrer les frais associés à la collecte des matières résiduelles et de diminuer les impacts environnementaux.

Résultats représentatifs

C’est près de 1 500 résidants qui ont complété le sondage d’une douzaine de questions accessible sur Internet du 6 au 26 avril dernier, ce qui pourrait représenter un taux de participation d’environ 13 % de la population active. « Nous sommes impressionnés du nombre de personnes ayant pris le temps de participer à la consultation. Pour nous, c’était un exercice important de démocratie participative. », mentionne Julie Boivin, mairesse de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines.

De façon générale, 77 % des répondants se disaient contre une diminution de la fréquence des collectes. Ce pourcentage demeure le même lorsque les répondants étaient questionnés sur le scénario d’une collecte aux trois semaines. Cependant, cette proportion passe à 90 % lorsqu’il est question d’une collecte par mois.

Voulant surtout connaître la position de la population face à une possible diminution du nombre de collectes, la consultation incluait une question sur le choix du scénario préféré des répondants : une fois par trois semaines ou une fois par mois. Cette question a beaucoup fait parler, notamment sur la page Facebook de la Ville qui a reçu plus de 300 commentaires.

Le conseil municipal comprend que les gens auraient voulu pouvoir choisir l’option du statu quo (soit une fois aux deux semaines) et que certains auraient même voulu pouvoir choisir une collecte par semaine.

Cette question a donc entraîné un fort taux d’abstention (16 %) et une préférence pour le scénario offrant une collecte aux trois semaines (80 %). Il est cependant clair pour le conseil municipal et pour la mairesse que ce scénario ne serait pas accepté par la population.

« Le message qui nous a été transmis est clair : les citoyens ne veulent pas diminuer le nombre de collectes des matières résiduelles. On comprend qu’il y a beaucoup de craintes face aux répercussions que pourrait avoir une telle mesure. Les gens ont peur des odeurs, de la vermine et des insectes ainsi que des manquements à l’hygiène publique que pourraient entrainer moins de collectes des poubelles. Cependant, il faut que tous soient conscients que, dans un avenir rapproché, il faudra faire des efforts collectivement pour diminuer la quantité de déchets dédiés à l’enfouissement. »

Un portrait des habitudes de tri des citoyennes et citoyens

La consultation a aussi permis de tracer un portrait des habitudes de tri des citoyennes et citoyens qui permettra aux équipes municipales d’engendrer des discussions sur la gestion des matières résiduelles et d’orienter plusieurs actions à court et moyen termes.

Grâce au questionnaire, plusieurs comportements sont ressortis comme étant significatifs, notamment :

- Que la collecte de recyclage est bien implantée puisque 94 % des répondants participent à chaque collecte et que près du quart des répondants place des matières recyclables dans leur bac noir par manque de place dans le bac bleu.

- Que la collecte des matières organiques est utilisée régulièrement par seulement la moitié de la population, dont 19 % y participent peu ou jamais.

- Que seulement 24 % des répondants évaluent que la quantité de déchets est faible parce qu’ils trient consciencieusement leur matière résiduelle.

- Que 18 % des répondants ont affirmé ne pas aimer trier leurs matières organiques et les mettre à la poubelle à la place.

- Qu’en moyenne, les répondants estiment que leur bac noir est rempli à près de 80 % de déchets lorsqu’il est déposé en bordure de rue pour la collecte.

La participation émotive de plusieurs citoyennes et citoyens

Bien que le conseil municipal soit heureux de la grande participation des citoyennes et citoyens à cette consultation, la mairesse a souhaité souligner l’émotion de certaines participantes et certains participants : « On comprend qu’il est difficile de changer ses habitudes ou d’entrevoir un tel changement ; il peut aussi être déstabilisant pour certaines personnes de se faire consulter par des élus. Toutefois, je dois malheureusement souligner que plusieurs personnes ont manqué de civisme, de politesse et de savoir-vivre lors de l’expression de leurs opinions. Ces gens doivent comprendre que c’est inacceptable et qu’aucune personne ne mérite de recevoir ce genre de commentaires. »

Malgré cela, l’équipe municipale et le conseil entendent bien répéter l’exercice et consulter de nouveau la population, notamment dans le dossier de la piscine municipale. « La population verra que leurs élus, quand ils consultent la population, s’engagent à respecter les opinions émises par la majorité. », ajoute la mairesse en conclusion.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’hôtel de ville de Mascouche et la salle du conseil seront restaurés

D’importants travaux débuteront très prochainement à l’hôtel de ville de Mascouche ainsi qu’à la salle du conseil en vue de restaurer ces bâtiments patrimoniaux et leur redonner leur apparence d’antan. Les travaux, nécessaire pour assure la pérennité du bâtiment, sont évalués à plus de 4 M$ et seront en cours durant plusieurs mois. La Ville de ...

durée Hier 14h30

La commission jeunesse de Blainville reçoit 28 500$ en appui à son plan d’action

Le gouvernement du Québec, par l’entremise du Secrétariat à la jeunesse, a accordé à la Ville de Blainville une subvention totalisant 28 500 $ pour la réalisation du plan d’action 2021-2022 de la commission jeunesse. Ce plan d’action, résultat d’une consultation menée auprès des Blainvilloises et des Blainvillois âgés entre 18 et 35 ans, ...

durée Hier 11h00

Une 4e édition réussie pour le Festi-Oiseaux du Bioparc de la Gaspésie

La fin de semaine dernière se déroulait le Festi-Oiseaux présenté par le Bioparc. Un peu plus de 180 amateurs d’ornithologie ont participé aux différentes activités dans le cadre de l’évènement. Le festival a permis de réunir, autour d’une programmation d’activités variées, des ornithologues aguerris autant que des amateurs occasionnels. Les ...