Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Blainville

La Ville de Blainville est candidate pour l’organisation de la Finale des Jeux du Québec à l’hiver 2026

durée 11h00
19 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Lors de la séance ordinaire du 10 mai 2022, le conseil municipal a confirmé, par voie de résolution, que la Ville de Blainville déposera sa candidature pour l’organisation de la Finale des Jeux du Québec à l’hiver 2026.

Forte de sa participation à la finale de 2009 avec les villes de Sainte-Thérèse et Rosemère, 17e municipalité en importance démographique au Québec et proclamée ville québécoise par excellence où il fait bon vivre par le magazine

L’actualité en 2019, Blainville s’estime bien positionnée pour tenir cet évènement sportif d’importance.

« Nous voyons dans les Jeux du Québec une opportunité de favoriser la pratique du sport sur le territoire et de créer un impact positif indéniable sur la jeunesse blainvilloise et de partout au Québec. Nous avons les infrastructures, la masse bénévole, les ressources humaines et matérielles ainsi que les partenaires pour déposer une candidature gagnante en vue de 2026. », a déclaré Liza Poulin, mairesse de la Ville de Blainville.

Une occasion de rayonner et d’offrir un legs sportif durable

Les Jeux du Québec, pour l’administration municipale, c’est également une autre façon de faire rayonner Blainville et d’offrir aux prochaines générations un héritage sportif durable.

« Nous souhaitons que cette candidature soit également un levier pour revoir notre offre sportive et l’adapter aux besoins futurs de notre population. Cela suppose aussi une réflexion sur nos infrastructures actuelles et sur les nouveaux investissements que nous devrons consentir pour combler ces besoins. », a ajouté Stéphane Bertrand, conseiller délégué à l’administration, à la planification et au développement.

Impacts positifs des Jeux du Québec

Il est reconnu que les Jeux du Québec génèrent des retombées positives dans les milieux hôtes. Chaque finale se traduit par des impacts économiques d’environ 12 M$ et procure à la communauté une visibilité médiatique accrue et par ricochet, une notoriété importante.

De plus, les villes-hôtesses reçoivent des subventions du gouvernement du Québec pour l’organisation de la finale et pour la construction et/ou la rénovation d’infrastructures dédiées au sport.

Prochaines étapes

En adoptant une résolution d’intention de déposer la candidature de la Ville de Blainville, le conseil municipal s’engage dans un processus de sélection d’un peu plus d’un an.

La prochaine étape consistera au dépôt du dossier d’évaluation technique d’ici le 24 août 2022.

Ensuite, la Ville devra préparer le cahier des partenaires essentiels et le budget préliminaire au plus tard le 1er février 2023.

Enfin, le dossier final de candidature sera déposé en septembre 2023 et l’annonce du milieu hôte aura lieu à la fin de septembre 2023.

Les disciplines sportives présentées lors des Jeux du Québec de 2026 seront les suivantes :

  • Badminton Basketball en fauteuil roulant
  • Biathlon (option) Boccia (option)
  • Boxe Escrime
  • Curling masculin/féminin Haltérophilie
  • Hockey masculin/féminin Judo
  • Karaté (option) Patinage de vitesse
  • Patinage artistique Ringuette
  • Plongeon Taekwondo
  • Ski de fond Trampoline
  • Tennis de table

« Cette candidature se veut un défi à la fois stimulant et mobilisant pour Blainville et son milieu sportif. Non seulement nous souhaitons tenir la Finale de 2026 chez nous, mais nous voulons qu’elle nous propulse vers l’avenir afin que notre offre sportive soit en adéquation avec les besoins d’une ville arrivée à sa pleine maturité. C’est un défi que nous voulons relever avec la communauté blainvilloise et l’ensemble de notre milieu associatif. », a conclu Marie-Claude Collin, conseillère déléguée à la vie associative.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...