Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un incubateur de talents et d’innovation en technologies numériques.

Le Collège de Bois-de-Boulogne inaugure l’Agora numérique

durée 18h00
20 mai 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Collège de Bois-de-Boulogne inaugure l’Agora numérique, un nouvel espace d’apprentissage continu dédié à l’innovation et au développement des talents en technologies numériques.

Située à Montréal, dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension et aux portes du Mile- Ex, l’Agora numérique est un nouvel incubateur de talents et d’innovation en technologies numériques.

Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre et d’accélération de la transformation numérique des entreprises, elle accueillera annuellement près de 1 000 étudiantes et étudiants adultes qui y trouveront une formation qualifiante, hautement spécialisée, afin d’intégrer le marché du travail et 1 300 travailleuses et travailleurs qui viendront y actualiser leurs compétences.

Réunissant une population étudiante adulte largement issue de l’immigration, l’Agora numérique se veut un lieu d’échange, de découvertes, de partage et de collaboration. Elle propose un environnement d’apprentissage lumineux, moderne et équipé à la fine pointe de la technologie, un milieu accueillant, ouvert à la diversité et connecté à son quartier et sa ville.

Au cœur de cette initiative se trouve une volonté de collaborer étroitement avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème montréalais des technologies numériques. Ainsi, l’Agora numérique accueillera quotidiennement des représentants d’employeurs partenaires afin d’enrichir l’enseignement, lancer des défis pédagogiques, inspirer la relève, reconnaître leur persévérance et célébrer leur réussite.

Après neuf mois de travaux, l’Agora accueillera progressivement ses étudiantes et étudiants dès le 23 mai 2022, et ce, de jour et de soir.

Un investissement total de 28,4 M$ de dollars

Ce projet d’envergure, totalisant un investissement majeur de 28,4 M de dollars, voit le jour grâce aux contributions financières du ministère de l’Enseignement supérieur et du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, qui ont accordé respectivement 2,29 M$ et 21,4 M$ sur une période de cinq ans. 

Ces montants sont alloués au financement des installations, au fonctionnement et au démarrage de plus de 90 cohortes d’étudiantes et d’étudiants, ainsi qu’à l’animation de près de 360 activités de perfectionnement pour les travailleurs et les travailleuses.

Outil puissant de développement social et économique

L’Agora numérique se veut une réponse rapide et structurante aux besoins de main-d’œuvre. Véritable incubateur de talents et d’innovation, elle permet de répondre à la demande croissante pour les programmes d’études en technologies numériques, mais aussi aux importants besoins de requalification de la main-d’œuvre et de perfectionnement des travailleurs issus du Grand Montréal et du Québec.

Près de 1 000 étudiantes et étudiants y seront accueillis chaque année et 1 300 travailleurs viendront y actualiser leurs compétences. Les enseignements y sont d’ailleurs axés sur le développement de compétences techniques et des comportements collaboratifs requis pour une intégration durable au marché du travail.

Déjà plusieurs entreprises et partenaires se sont associés au projet dont CAE, Alithya, CGI, Deloitte, Desjardins, GLM Conseil, OKIOK, le CAMAQ, TECHNOCompétences, Propulsion Québec et le gouvernement du Québec.

Des programmes d’études innovants dans un espace bouillonnant de créativité

Reconnue pour son expertise unique dans le domaine des technologies numériques, la formation continue du Collège de Bois-de-Boulogne propose la carte de programmes d’études techniques la plus complète au Québec. Chacun de ces programmes, intensifs et axés sur la pratique, mène à une profession distincte, en forte demande sur le marché du travail.

Avec la création de l’Agora numérique, le Collège augmente de manière significative sa capacité d’accueil. Ainsi, 12 programmes de formation continue et des dizaines de perfectionnements connectés aux besoins actuels et émergents des employeurs y sont offerts.

Cette offre couvre la programmation informatique, la conception de bases de données, la cybersécurité, la réseautique, la conception et la programmation d’objets connectés, la qualité logicielle, la science des données, l’intelligence d’affaires, l’intelligence artificielle, l’animation 3D, la programmation de jeux vidéo et l’animation de réseaux sociaux. Étudiantes et étudiants, personnel enseignant, travailleuses et travailleurs et membres des équipes de recherche bénéficient maintenant d’un environnement moderne, à la fine pointe de la technologie, et d’aménagements favorisant la collaboration, le partage d’idées et l’intégration socioprofessionnelle.

« Le rôle de nos établissements d’enseignement supérieur dans la formation de la relève est central, et je me réjouis que nous investissions dans des domaines aussi porteurs. En effet, les technologies de l’information, l’intelligence artificielle et la créativité numérique sont au cœur de notre relance économique. Je suis convaincue que l’arrivée de l’Agora numérique saura répondre aux besoins criants des entreprises qui œuvrent dans ces domaines, autant pour la région de Montréal que pour le Québec en entier. », commente Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

« Le développement d’une expertise de pointe en matière de technologies numériques et la formation de ressources humaines qualifiées dans ce domaine sont essentiels pour répondre aux besoins des entreprises, particulièrement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. C’est pourquoi notre gouvernement soutient la création de l’Agora numérique. Ce nouvel espace d’apprentissage continu contribuera certainement à l’émergence de talents pour les secteurs des technologies de l’information, de l’intelligence artificielle et de la créativité numérique. », mentionne Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 avril 2024

Il faut bâtir 1,3 M de logements d'ici 2030 pour répondre à la demande

Le directeur parlementaire du budget estime que le Canada devrait construire 1,3 million de logements supplémentaires d'ici 2030 pour répondre à la demande. Le rapport évalue combien de logements supplémentaires devraient être construits pour ramener le taux d'inoccupation du Canada à la «moyenne historique» de 6,9 % mesurée sur vingt ans, entre ...

11 avril 2024

Baisse de la proportion de Québécois qui consomment du cannabis

La proportion de Québécois âgés de 15 ans et plus ayant consommé du cannabis a diminué de 2022 à 2023, indiquent les données de l'Institut de la statistique du Québec dévoilées jeudi matin.  L'an dernier, près de 17 % de la population de 15 ans et plus avait consommé du cannabis dans les 12 derniers mois, alors que cette proportion était de 19 % ...

11 avril 2024

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...