Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

13e sondage annuel de CAA-Québec

La hausse du prix de l’essence a un impact marginal sur les intentions de voyage

durée 08h00
2 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La hausse du prix de l’essence a un impact marginal sur les intentions de voyage des Québécois.

L’automobile restera le moyen de transport qui sera le plus utilisé pour voyager au Québec cet été. C’est ce qu’ont indiqué 69 % des répondants dans le cadre du 13e sondage annuel de CAA-Québec sur les intentions de vacances.

La consultation confirme aussi que le désir de prendre des vacances est très fort pour 67 % des Québécois qui quitteront le confort de leur maison pour voyager ici et ailleurs.

Le sondage révèle également un retour en force des voyages par avion alors que 15 % des voyageurs s’envoleront vers leur destination, une hausse de 10 points depuis l’an dernier. Signe d’une relance bien amorcée, on s’approche des 19 % observés en 2019.

« La reprise est palpable depuis plusieurs semaines dans le secteur voyage et nous découvrons des résultats qui ne nous surprennent pas, affirme Philippe Blain, vice-président, services voyage de CAA-Québec. Ensemble, nous définissons la nouvelle réalité des voyageurs et il sera intéressant de suivre les tendances des prochains mois. »

Le Québec et ses régions seront encore très populaires dans les mois à venir avec près d’un vacancier sur deux qui y passeront ses vacances estivales.

Environ 11 % des vacanciers opteront plutôt pour aller dans une autre province canadienne et 10 % des voyageurs visiteront les États-Unis cet été, des chiffres similaires aux données d’avant la pandémie.

Le budget moyen alloué aux vacances a augmenté par rapport à l’année dernière, passant de 1 323 $ à 1 687 $.

Mentionnons par ailleurs que les véhicules récréatifs continuent leur progression alors que 10 % des vacanciers en feront leur moyen de transport principal, soit le double des résultats d’avant la pandémie.

Cinq régions demeurent les préférés des Québécois, soit la Gaspésie (21 %), Charlevoix (17 %), Québec (14 %), Laurentides (14 %) et le Bas-Saint-Laurent (14 %).

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Près de 5000 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada

Le rapport Espèces sauvages 2020 publié mardi par le gouvernement fédéral indique que 4883 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada. La première étape afin de prévenir la disparition d’espèces est d’identifier celles qui existent, où elles se retrouvent et quel est leur statut. C'est ce que fait le Canada depuis ...

durée Hier 15h45

Les Canadiens utiliseraient moins d'articles en plastique

De nouvelles statistiques laissent croire que les Canadiens réduisent lentement leur utilisation de pailles et de sacs d’épicerie en plastique avant l’entrée en vigueur le mois prochain de l’interdiction nationale de ces articles. Le gouvernement du Canada cherche à réduire la pollution plastique intérieure d’ici la fin de la décennie alors que ...

durée Hier 11h00

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec.  Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia. «En raison du ...