Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Femmes en situation de handicap

EXO offre le transport confidentiel vers un centre d'hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale

durée 15h00
3 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Exo, en collaboration avec La Maison d’Ariane et le Regroupement des usagers du transport adapté et collectif de la MRC Rivière-du-Nord, est fier d’annoncer la mise en place d’un nouveau service pour venir en aide aux femmes vivant avec des limitations fonctionnelles en situation de violence conjugale dès le 1 er juin. 

Ces femmes peuvent bénéficier d’un transport adapté confidentiel et sans frais entre leur domicile et le centre d’hébergement La Maison d’Ariane à Saint-Jérôme.

Dans le cadre de ce nouveau service, les intervenantes de La Maison d’Ariane peuvent réserver un véhicule en priorité pour permettre à une femme en situation de handicap ou vivant avec une limitation fonctionnelle de quitter son domicile pour se rendre à la maison d’hébergement de manière planifiée et confidentielle.

La cliente ainsi que ses enfants accompagnateurs peuvent utiliser les services tout à fait gratuitement.

« Nous sommes heureux de pouvoir apporter notre aide aux femmes en situation de handicap qui sont aux prises avec des enjeux de violence conjugale à la maison. Exo se fait un devoir de s’impliquer dans les communautés qu’il dessert. Il tombe donc sous le sens que nous offrions notre soutien aux femmes qui en ont grandement besoin. », souligne Joëlle Côté, directrice - Exploitation transport adapté d’exo.

« Voilà un projet pilote en phase avec les besoins des femmes ! Grâce à celui-ci, les femmes ayant besoin de quitter rapidement pourront le faire, et ce, malgré la présence d’une limitation fonctionnelle. C’est un pas important pour l’accessibilité à nos services d’aide et d’hébergement. », déclare Fannie Roy, coordonnatrice générale de La Maison d’Ariane.

« En mettant de l’avant la problématique de la violence envers les femmes handicapées, qui sont deux fois plus victimes de violence conjugale que celles sans limitation, nous contribuerons à lever le voile sur ce qu’elles vivent. Avec la signature de ce protocole avec exo, favorisant leur déplacement d’urgence vers une ressource d’hébergement, le RUTAC MRC RDN espère contribuer à briser le cycle de la violence dont elles sont victimes. », affirme Suzanne Chenier, coordonnatrice du Regroupement des usagers du transport adapté et collectif de la MRC Rivière-du-Nord.

Il est à noter que ce service dessert seulement La Maison d’Ariane et est destiné aux personnes en situation de handicap ou vivant avec une limitation fonctionnelle du territoire d’exo.

À propos d’exo 

Depuis le 1 er juin 2017, exo exploite les services de transport collectif par autobus et de transport adapté des couronnes nord et sud, ainsi que le réseau de trains de la région métropolitaine de Montréal. 

Son réseau compte 5 lignes de trains, 229 lignes d’autobus et 87 lignes de taxi-bus.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...