Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan annuel des directeurs de la protection de la jeunesse

Les DPJ du Québec souhaitent donner la parole aux enfants et aux adolescents

durée 08h00
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Dans le cadre du 19e bilan annuel, les DPJ du Québec souhaitent donner la parole aux enfants et aux adolescents, les écouter et les mettre à l’avant-plan en tant que premiers artisans de leur développement.

Cette année, une hausse considérable du nombre de signalements traités est observée. Chaque jour, de plus en plus d’enfants et d’adolescents sont en détresse et font face à une réelle souffrance.

Les DPJ désirent être la voix de ces jeunes et faire valoir qu’il y a encore beaucoup à faire. Pendant la pandémie, les enfants et les jeunes ont montré qu’ils sont forts et résilients.

Statistiques provinciales 2021-2022

Nombre de signalements traités : 132 632, comparativement à 117 904 l’an dernier, ce qui représente une hausse de 12,5 %.

Nombre de signalements retenus : 43,688, en baisse de 2,3 % comparativement à l’an dernier.

Le taux de rétention des signalements se chiffre à 33 %. L’an dernier, il était de 37,9 %.

Les signalements proviennent majoritairement des employés d’organismes publics (34 %).

Le principal milieu de vie des enfants pris en charge par le DPJ demeure leur milieu familial (53,7 %). On constate encore cette année qu’une plus grande proportion d’enfants demeure auprès d’une personne significative (14,7 %).

Statistiques régionales 2021-2022 (Laurentides)

Nombre de signalements traités : 13 078, en hausse par rapport à l’an dernier (11 440).

Nombre de signalements retenus : 4 671, en hausse par rapport à l’an dernier (335).

Le taux de rétention des signalements est de 36,7 %. L’an dernier, il était de 37,9 % .

Les signalements proviennent majoritairement des employés d’organismes publics (34,5 %), suivi du milieu scolaire (24,3 %).

Le principal milieu de vie des enfants pris en charge par le DPJ est toujours le milieu familial (60,1 %).

Pour des informations complémentaires, rendez-vous sur santelaurentides.gouv.qc.ca.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Près de 5000 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada

Le rapport Espèces sauvages 2020 publié mardi par le gouvernement fédéral indique que 4883 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada. La première étape afin de prévenir la disparition d’espèces est d’identifier celles qui existent, où elles se retrouvent et quel est leur statut. C'est ce que fait le Canada depuis ...

durée Hier 15h45

Les Canadiens utiliseraient moins d'articles en plastique

De nouvelles statistiques laissent croire que les Canadiens réduisent lentement leur utilisation de pailles et de sacs d’épicerie en plastique avant l’entrée en vigueur le mois prochain de l’interdiction nationale de ces articles. Le gouvernement du Canada cherche à réduire la pollution plastique intérieure d’ici la fin de la décennie alors que ...

durée Hier 11h00

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec.  Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia. «En raison du ...