Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prix Harfang des neiges

Un autre prix pour Les Clubs 4-H du Québec

durée 11h00
28 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Mouvement 4-H est très honoré d’avoir reçu, des mains du ministre Pierre Dufour, le prix Harfang des neiges dans la catégorie Contribution des sciences à la faune, le 13 juin dernier lors d’une cérémonie organisée par le ministère de la Forêt, de la Faune et des parcs.

En 2019, le projet Chenilles-espionnes a été développé par l’équipe du Mouvement 4-H en étroite collaboration avec l’équipe du Centre d’étude de la forêt (CEF) à l’UQAM, et tout particulièrement avec le Pr Alain Paquette, ainsi que le Pr Pierre Chastenay, de l’équipe de recherche en éducation scientifique et technologique (EREST) de l’UQAM, tout comme avec  le Pr Jean-Philippe Ayotte-Beaudet, titulaire de la Chaire de recherche sur l’éducation en plein air de l’Université de Sherbrooke.

L’attrait unique du projet s’explique par un partenariat de formation riche et originale impliquant des scientifiques, des didacticiens des sciences et un OBNL spécialisé en éducation scientifique.

Le projet Chenilles-espionnes est une initiative qui combine les objectifs d’un projet de recherche scientifique sur la biodiversité. Le projet permet d’accumuler des données utilisées par l’équipe de recherche du CEF afin de mieux connaître les interactions entre les espèces et la biodiversité des écosystèmes urbains.

Le projet a permis aux chercheurs en didactique et en éducation de l’EREST et du Centre de recherche pour l’enseignement et l’apprentissage (CREAS) de revoir la façon d’enseigner les sciences aux jeunes et également de valoriser les expériences en plein air pour stimuler des apprentissages profonds et une connexion à la nature.

Le projet Chenilles-espionnes a été réalisé dans le cadre du Programme NovaScience du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le Mouvement 4-H a également l’habitude de rendre le savoir attrayant pour les jeunes et les familles. L’aspect éducatif du projet permet de stimuler l’intérêt des jeunes générations aux sciences, d’éduquer des citoyens quant aux espèces végétales et animales qui cohabitent dans leur milieu de vie, ainsi qu’à leurs interactions.

Pour plus d’information sur l’organisme, visitez le www.clubs4h.qc.ca.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...