Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

«C'est nettement insuffisant » - Martin Munger, directeur général des Banques alimentaires du Québec

Budget : l’aide «insuffisante» laisse les banques alimentaires sur leur faim

durée 16h10
22 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le budget du Québec laisse les banques alimentaires sur leur faim au moment où elles n’ont jamais eu autant de bouches à nourrir. Un grand écart persiste entre les nouvelles sommes octroyées par le gouvernement Legault et les besoins estimés par les organismes communautaires sur le terrain. 

En consultation prébudgétaire, Les Banques alimentaires du Québec (BAQ) demandaient une aide d’urgence ponctuelle de 24 millions $ en raison de la flambée du prix des aliments. L’association demandait aussi de bonifier le financement récurrent annuel de 5 millions $. 

Le budget, dévoilé mardi, prévoit plutôt une aide supplémentaire annuelle de 2 millions $. «C'est nettement insuffisant, déplore le directeur général, Martin Munger, en entrevue. J'ai des craintes sérieuses sur le déroulement de l'année 2023. Je pense qu'il va y avoir des files d'attente pour des paniers trop petits pour des gens qui vivent de l'insécurité alimentaire.»

«Ambivalent» par rapport au budget, M. Munger souligne tout de même l’octroi d’une enveloppe de 5 millions $ sur quatre ans pour financer les infrastructures des banques alimentaires, exactement le montant demandé par BAQ. 

La flambée de l’inflation des aliments exerce une double pression sur les opérations des banques alimentaires. Les denrées alimentaires qu’elles distribuent coûtent plus cher au moment même où plus de ménages ont besoin d’aide. 

Avant la pandémie, près de 500 000 personnes fréquentaient une banque alimentaire du Québec chaque mois. En 2022, ce chiffre a bondi à 671 000, selon le dernier Bilan-Faim qui se base sur une collecte de données faite en mars 2022. M. Munger s’attend à ce que l’achalandage soit encore plus élevé en 2023. 

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Dix cas de rougeole au Québec, la vaccination insuffisante inquiète la santé publique

Avec une dizaine de cas confirmés de rougeole, le Québec est l'épicentre de la transmission de ce virus au Canada. Le faible taux de vaccination dans la province inquiète les autorités de la santé publique, mais celles-ci assurent que des protocoles sont en place advenant une explosion des cas.  En conférence de presse à Montréal, lundi, le ...

Espèces en péril: 56 projets de conservation obtiennent du financement

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, était à Montréal lundi matin pour annoncer le financement de 56 projets de conservation à travers le pays. Le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril permet de financer des projets présentés par des collectivités, des citoyens et des organisations ...

1 mars 2024

Décès de Réal Massé personnage important de Lanaudière

C’est avec une immense tristesse que Tourisme Lanaudière souhaite informer ses partenaires et sa clientèle du décès d’un grand ambassadeur de la région de Lanaudière, monsieur Réal Massé, propriétaire et fondateur de la Pourvoirie Réal Massé, située à Saint-Zénon. Pour Denis Brochu, directeur général de Tourisme Lanaudière, « ...