Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Onze cas de la maladie ont été signalés au Québec

La santé publique du Canada enquête sur une éclosion de salmonelle à travers le pays

durée 10h00
14 avril 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) mène une enquête concernant une éclosion de plusieurs cas de salmonellose un peu partout au pays, y compris au Québec. 

L'agence fédérale a indiqué dans un communiqué jeudi que 45 cas d'infection à la salmonelle répartis dans huit provinces ont été confirmés en date du 13 avril. Elle mentionne que l'éclosion est liée aux serpents et aux rongeurs d'alimentation. 

«Plusieurs personnes infectées déclarent avoir eu un contact direct ou indirect avec des serpents et des rongeurs d'alimentation (utilisés comme nourriture pour reptiles) avant l'apparition de la maladie», explique l'ASPC. 

Près de la moitié des cas se trouvent pour le moment en Ontario (22). Le Québec en rapporte 11, suivi de l'Alberta (5), du Manitoba (3), de la Colombie-Britannique (1), du Nouveau-Brunswick (1) et de Terre-Neuve-et-Labrador (1).

L'ASPC détaille que parmi les cas, il y a eu neuf hospitalisations et un décès. L'âge des personnes infectées variait entre moins d'un an et 96 ans. L'agence mentionne que les infections remontent entre février 2022 et mars 2023. 

«Étant donné qu'il y a un intervalle de temps entre l'apparition de la maladie et son signalement aux responsables de la santé publique, il est possible que d'autres cas plus récents liés à l'éclosion soient signalés», déclare l'ASPC. 

Pour prévenir la maladie, elle recommande notamment de se laver fréquemment les mains ainsi que de nettoyer régulièrement avec de l'eau savonneuse les surfaces et les objets que le reptile ou le rongeur a touchés, puis avec un désinfectant pour la maison.

Selon l'ASPC, la salmonellose peut se contracter en touchant les reptiles et les rongeurs, leur nourriture et leur environnement, puis en se touchant le visage, les yeux ou la bouche sans se laver les mains.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...