Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le taux de réussite des candidates tentant leur chance pour la première fois se situe à 53,3 %.

Un taux de réussite à peine plus élevé au dernier examen de l'Ordre des infirmières

durée 12h00
16 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Agissant contre la recommandation du Commissaire à l'admission aux professions, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a choisi d'aller de l'avant avec son examen de mars dernier, sans avoir le temps de corriger les lacunes de son examen. Sans surprise, les résultats sont encore une fois très faibles.

L'OIIQ a publié en ligne, lundi, quelques données sur les résultats de son examen du 27 mars dernier. On y apprend notamment que le taux de réussite des candidates tentant leur chance pour la première fois se situe à 53,3 %.

C'est à peine plus élevé que le taux de 51,4 % enregistré en septembre 2022.

Chez les candidates à la profession infirmières (CEPI) ayant obtenu leur diplôme au Québec, le taux de réussite s'élève à 60,9 % alors que pour les candidates diplômées à l'international, le taux chute à 37 %. Il s'agit tout de même d'une amélioration pour ces dernières alors qu'en septembre 2022, le taux de succès n'était que de 19 %.

Par ailleurs, le président de l'OIIQ, Luc Mathieu, a révélé en conférence de presse la semaine dernière que 70 % des CEPI ayant échoué en septembre 2022, et ayant tenté à nouveau leur chance, ont réussi leur reprise en mars.

Selon la formule actuelle utilisée par l'ordre, les CEPI ont trois chances de réussir l'examen donnant accès à la profession infirmière. Or, divers aménagements ont été mis en place à la suite des faibles résultats de septembre 2022 et du déclenchement de l'enquête du commissaire.

L'ordre a été sévèrement critiqué pour les failles méthodologiques de son examen et le faible niveau de fiabilité de son outil d'évaluation.

Plutôt que de procéder à une vaste refonte de son examen, l'OIIQ a annoncé qu'elle préférait demander la permission à l'Office des professions d'utiliser l'examen «NCLEX-RN».

Cet acronyme désigne l'examen national américain donnant accès au permis de pratique de la profession infirmière. Cet outil est aussi utilisé par la plupart des provinces canadiennes. 

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


VPH: une seule dose de vaccin suffit pour les groupes plus jeunes

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) recommande désormais une seule dose de vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) pour les enfants et les jeunes âgés de 9 à 20 ans. Elle maintient toutefois sa recommandation de deux doses pour les personnes de 21 à 26 ans. Le comité affirme que les recherches démontrent qu’une ...

durée Hier 18h00

Des écologistes perturbent l'accès à l'Aéroport de Montréal

Des militants écologistes qui réclament la fin de tout nouveau projet d'exploitation fossile perturbent l'accès à l'Aéroport international Montréal-Trudeau. Des militants du groupe «The last generation» se seraient collé les mains au sol, sur l'une des voies qui mènent au débarcadère de l'aéroport de Montréal, mercredi vers 10 h. «Trois ...

durée Hier 15h00

Des médecins ont présenté des symptômes de stress post-traumatique durant la pandémie

Près d'un médecin sur cinq a présenté des symptômes de trouble du stress post-traumatique pendant la pandémie de COVID-19, révèle une nouvelle méta-analyse pilotée par un médecin de l'Université d'Ottawa. L'enquête a mesuré une prévalence de TSPT de 18,3 % parmi les médecins de 25 pays pendant la pandémie, ce qui est trois fois plus élevé que la ...