Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Statistique Canada

L'espérance de vie diminue pour une deuxième année consécutive au Canada

durée 09h00
29 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

L'espérance de vie à la naissance a diminué de 0,1 an en 2021 au pays, selon de nouvelles données sur la mortalité publiées lundi par Statistique Canada. 

L'agence fédérale a révélé que l'espérance de vie au Canada a reculé pour une deuxième année consécutive, passant ainsi de 81,7 ans à 81,6 ans. 

Cette légère baisse — inférieure à celle observée de 2019 à 2020 — est «entièrement» attribuable aux hommes dont l'espérance de vie à la naissance a reculé de 0,2 an, tandis que chez les femmes elle a augmenté de 0,1 an. 

Chez les Québécoises, la hausse a été un peu plus marquée (+1,0 an), l'espérance de vie s'élevant à 84,58 ans en 2021. 

Statistique Canada fait par ailleurs état d'une hausse de 1 % de la mortalité au pays de 2020 à 2021, une situation qu'elle attribue aussi principalement aux hommes. 

Pour cette partie de la population, une augmentation de 2,5 % a été calculée contrairement à une diminution de 0,5 % chez les femmes.

«La plus forte augmentation du nombre de décès chez les hommes par rapport à 2020 a été enregistrée dans le groupe d'âge des 45 à 64 ans (+4,2 %), tandis que le nombre de décès chez les femmes de ce même groupe d'âge a diminué de 0,2 %», précise Statistique Canada dans un communiqué. 

L'agence fédérale observe aussi une hausse de la mortalité de 1,7 % chez les hommes âgés de 65 ans et plus, mais une baisse de 0,9 % chez les femmes pour ce même groupe d'âge. 

Si certaines provinces ont connu un bond des décès, c'est plutôt la situation inverse qui s'est produite au Québec qui a affiché la plus forte baisse ( - 7,1%), suivie du Manitoba (-3,3 %) et du Nunavut (-1,9 %).

Au total, 311 640 décès ont été comptabilisés au Canada en 2021. Les deux principales causes de décès ont été le cancer et les maladies du coeur, tant chez les hommes que chez les femmes. 

Le cancer a représenté plus du quart des décès, en hausse de 2 % par rapport à l'année précédente. Les maladies du coeur ont, quant à elles, représenté 17,7 % des décès, une augmentation de 1,6 %. 

Arrivent au troisième rang les décès accidentels qui se sont avérés plus nombreux en 2021 qu'en 2020 en raison des surdoses et des chutes mortelles qui se sont multipliées. 

Plus de 19 000 décès accidentels ont été répertoriés, représentant ainsi 6,2 % de tous les décès. Parmi ceux-ci, les surdoses ont augmenté de 32,9 % en 2021, d'après Statistique Canada. 

La COVID-19 a représenté la quatrième cause de décès, bien qu'elle ait fait moins de morts. Plus de 14 000 personnes sont décédées en 2021 en raison du virus, contrairement à plus de 16 000 morts l'année précédente. 

Toutefois, Statistique Canada note que la COVID-19 a davantage frappé chez les groupes plus jeunes par rapport à la première année de la pandémie. 

«En 2021, le nombre de décès attribués à la COVID-19 parmi les personnes âgées de moins de 65 ans a plus que doublé pour se chiffrer à 2602. Les hommes représentaient la majorité (65,8 %) de cette augmentation», indique-t-on.

Parmi les autres causes de mortalité viennent les accidents vasculaires cérébraux ou maladies cérébrovasculaires, les maladies chroniques des voies respiratoires inférieures, le diabète sucré et la maladie d'Alzheimer. 

Les maladies chroniques et cirrhoses du foie, la grippe et la pneumopathie complètent le tableau des 10 principales causes de décès. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Dépistage de la surdité chez les nouveau-nés offert dans les Laurentides

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides est fier d'annoncer le déploiement du Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés (PQDSN) dans chacune des unités des naissances des hôpitaux de la région des Laurentides. Il s’agit d’une approche proactive qui permet d'identifier ...

14 juin 2024

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...

14 juin 2024

Les plus grandes banques du Canada continueront à investir dans le pétrole et le gaz

Les PDG des cinq plus grandes banques du Canada ont répété jeudi qu'ils s'engagent à contribuer à la transition énergétique alors qu'ils étaient interrogés par un comité parlementaire quant à leur impact sur les changements climatiques. Les dirigeants de la Banque Royale du Canada (RBC), du Groupe Banque TD, de BMO Groupe Financier, de la Banque ...