Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé

La saison de la grippe et bel et bien arrivée au pays, selon Santé Canada

durée 12h00
4 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

 L'Agence de la santé publique du Canada confirme que la saison de la grippe est officiellement en cours au pays.

Le taux de tests positifs pour la grippe est resté supérieur au seuil de 5% fixé par l'agence pendant deux semaines consécutives.

Au 25 novembre, 7,5% des personnes testées pour la grippe au Canada ont été déclarées positives.

La Dre Allison McGeer, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital Mount Sinai de Toronto, affirme que le nombre de cas augmente et qu'il y aura beaucoup de grippe en circulation dans quelques semaines.

Dre McGeer dit que cela signifie que c'est le bon moment pour se faire vacciner contre la grippe, car il faut environ deux semaines pour renforcer le système immunitaire des gens.

Elle affirme que la souche dominante sera désormais la grippe A de type H1N1, qui correspond bien au vaccin actuel.

Toutes les provinces et tous les territoires ne signalent pas encore un taux de positivité de 5%. Par exemple, le dernier rapport de surveillance de la grippe de Santé publique Ontario indique que le taux était de 2,8% au 25 novembre dans cette province.

Mais l'Ontario et d'autres provinces rattraperont bientôt leur retard et ces taux augmenteront, a déclaré la Dre McGeer lors d'une entrevue, vendredi.

«La saison grippale qui commence aujourd'hui laisse présager qu'il y aura beaucoup de grippe fin décembre et début janvier», a-t-elle affirmé.

«C'est à ce moment-là que vous avez envie de sortir avec vos amis et de faire un tas de choses. Mais la grippe est capable de rendre cette période assez pénible», a-t-elle ajouté.

De nombreux adultes ont un certain niveau de résistance aux souches de la grippe H1N1, ce qui fait qu'ils «tendent à causer beaucoup de maladies chez les enfants, en particulier chez les enfants non vaccinés», a précisé la Dre McGeer.

Elle a ajouté que «les services d'urgence et la pédiatrie subissent davantage de pression» pendant les saisons grippales à dominante H1N1.

La COVID-19 de retour en force

Bien que la Dre McGeer ait rappelé qu'il était important que les gens se fassent vacciner contre la grippe, elle est encore plus préoccupée par les niveaux de COVID-19 qui circulent cette année.

Le rapport de surveillance de vendredi de Santé publique Ontario a montré un taux de positivité des tests de 20%  pour le COVID-19 dans cette province.

En plus de la positivité des tests, la surveillance des eaux usées et les hospitalisations montrent une augmentation des cas de COVID-19 au Canada, a déclaré Dre McGeer.

«Ce n'est pas parce que nous avons arrêté de parler des personnes hospitalisées avec le COVID que les gens ne sont pas hospitalisés avec la COVID», a-t-elle déclaré.

«Au rythme où nous allons, il y aura plus de personnes hospitalisées à cause de la COVID et plus de personnes qui en mourront cette année que l'année dernière», a avancé le médecin, notant qu'une faible adoption du nouveau vaccin COVID-19 à variante XBB est inquiétante.

---

La couverture santé de la Presse Canadienne reçoit le soutien d'un partenariat avec l'Association médicale canadienne. Le CP est seul responsable de ce contenu.

Nicole Ireland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Des écologistes perturbent l'accès à l'Aéroport de Montréal

Des militants écologistes qui réclament la fin de tout nouveau projet d'exploitation fossile perturbent l'accès à l'Aéroport international Montréal-Trudeau. Des militants du groupe «The last generation» se seraient collé les mains au sol, sur l'une des voies qui mènent au débarcadère de l'aéroport de Montréal, mercredi vers 10 h. «Trois ...

durée Hier 15h00

Des médecins ont présenté des symptômes de stress post-traumatique durant la pandémie

Près d'un médecin sur cinq a présenté des symptômes de trouble du stress post-traumatique pendant la pandémie de COVID-19, révèle une nouvelle méta-analyse pilotée par un médecin de l'Université d'Ottawa. L'enquête a mesuré une prévalence de TSPT de 18,3 % parmi les médecins de 25 pays pendant la pandémie, ce qui est trois fois plus élevé que la ...

durée Hier 12h00

Nouvel espoir face au cancer du sein triple négatif

Un médicament déjà utilisé dans la lutte contre d'autres types de cancer du sein pourrait être utilisé face au cancer du sein triple négatif, un sous-type de cancer particulièrement agressif et susceptible de récidiver, démontrent des travaux réalisés au Centre universitaire de santé McGill. Le cancer du sein triple négatif touche environ 12 % ...