Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Consignes

Rougeole : un possible cas dans les Laurentides

durée 17h00
13 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

En raison d’une hausse de circulation de la rougeole dans l’ensemble du Québec et d’une exposition possible dans les Laurentides, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides invite la population à demeurer vigilante et à suivre les recommandations pour limiter la transmission de la maladie afin de protéger les plus vulnérables.

La rougeole est une maladie virale très contagieuse pouvant causer des complications graves notamment chez les enfants âgés de moins d’un an, les femmes enceintes et les personnes ayant un système immunitaire affaibli. Il est possible d’être infecté et d’attraper la maladie sans avoir été en contact direct avec une personne atteinte de la rougeole. En effet, il peut suffire de s’être trouvé dans la même pièce qu’une personne contagieuse, même durant une courte période.

La vaccination demeure le moyen le plus efficace de se protéger contre la rougeole

Au Québec, selon de calendrier régulier de vaccination, les enfants reçoivent le vaccin contre la rougeole à 12 et 18 mois. Toutefois, la vaccination est offerte gratuitement à toute personne née à partir de 1970 qui n’a jamais reçu le vaccin contre la rougeole ou qui n’a jamais eu cette maladie.

Il est à noter que les personnes nées avant 1970 sont considérées comme protégées contre la rougeole. Pour tous ceux et celles qui souhaitent vérifier leur statut vaccinal et avoir plus d’informations, il est possible de consulter Québec.ca/rougeole ou encore de téléphoner au 1 877 644-4545.

La prise de rendez-vous pour obtenir le vaccin contre la rougeole est disponible :

  •  En ligne sur Clic Santé;

  • Par téléphone au 1 877 644-4545, du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h.

    Mesures préventives pour limiter la transmission de la rougeole

    Par mesure de précaution, il est conseillé de surveiller l’apparition des symptômes suivants : fièvre, congestion nasale avec écoulement nasal, toux, conjonctivite (yeux rouges qui coulent), yeux sensibles à la lumière et malaise généralisé. Par la suite, des rougeurs apparaissent au visage puis sur le corps.

    En cas de symptômes, la Direction de santé publique rappelle qu’il est important de s’isoler et d’éviter les contacts avec d’autres personnes. Se laver régulièrement les mains peut aider à réduire la propagation du virus de la rougeole.

    Si un déplacement pour une consultation médicale est nécessaire, il est fortement recommandé de :

  • Porter un masque;

  • Éviter d’utiliser les transports en commun;

  • Contacter la clinique médicale ou tout autre milieu de soins et services avant de se déplacer pour les informer de son état. Si ce n’est pas possible, dès son arrivée, d’informer le personnel à l’accueil.

Pour plus d’informations sur la rougeole, sa prévention, les lieux et dates d’exposition possible à un cas et les mesures à prendre, consultez Québec.ca/rougeole.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 avril 2024

Il faut bâtir 1,3 M de logements d'ici 2030 pour répondre à la demande

Le directeur parlementaire du budget estime que le Canada devrait construire 1,3 million de logements supplémentaires d'ici 2030 pour répondre à la demande. Le rapport évalue combien de logements supplémentaires devraient être construits pour ramener le taux d'inoccupation du Canada à la «moyenne historique» de 6,9 % mesurée sur vingt ans, entre ...

11 avril 2024

Baisse de la proportion de Québécois qui consomment du cannabis

La proportion de Québécois âgés de 15 ans et plus ayant consommé du cannabis a diminué de 2022 à 2023, indiquent les données de l'Institut de la statistique du Québec dévoilées jeudi matin.  L'an dernier, près de 17 % de la population de 15 ans et plus avait consommé du cannabis dans les 12 derniers mois, alors que cette proportion était de 19 % ...

11 avril 2024

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...