Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Escouade pour l'enfance

Centraide Laurentides fait un don de 10 000 $ pour le programme Hibou préventif

durée 13h00
23 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Centraide Laurentides a fait un don de 10 000 $ pour supporter le programme Hibou préventif de l'organisme Escouade pour l'enfance. 

À l’aire du web 4.0, l'organisme est à planifier la refonte du site web (appuyée par un projet ponctuel du PSOC) avec du contenu pour les parents et des capsules pour les enseignants. En marge de cette transformation numérique, nos animatrices- intervenantes formées en travail social et en psychoéducation développent Hibou préventif, un programme éducatif conforme aux exigences du MEQ en matière d’éducation à la violence sexuelle. Ce programme guidé et adapté pour les enseignants du primaire a reçu l’appui de Centraide Laurentides dans le cadre des projets ponctuels - Investissement social.

Grâce à Hibou préventif, il sera ainsi possible de décupler le nombre d’enfants et d’adultes ayant accès à leur contenu pédagogique, pour toucher plus de 20 000 enfants et 2000 adultes par année à la fin de 2027.

Ainsi ils auront une plus grande portée régionale (estimée à 80 000 personnes en portée directe et indirecte) et contribuerons à diminuer les discriminations et les exclusions subies par les enfants. Tout en leur permettant de grandir en sécurité, de s’épanouir et de développer tout leur potentiel.

« Nous vous remercions du travail que vous faites au quotidien et nous sommes fiers de pouvoir collaborer avec vous », conclut Patrice Clément, directeur | Développement des collectivités à Centraide Laurentides.

Escouade pour l'enfance

L’Escouade pour l’enfance sensibilise et outille pour prévenir la violence à l’égard des enfants. Notre programme d’ateliers est offert principalement dans les écoles primaires, afin que les adultes et les enfants de 4 à 12 ans puissent reconnaître les différentes formes de violence et y faire face. Notre belle région, les Laurentides, est vaste et diversifiée; sa population comprend un peu plus de 670 000 individus, dont 129 940 jeunes 1.

Selon le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, il y aurait un dixième des habitants des Laurentides qui vivent actuellement sous la mesure du faible revenu 2. D’ailleurs, 13,6 % des parents laurentiens n’auraient accès à aucune forme de soutien social et 22,8 % rencontreraient d’importants obstacles à l’usage de services aux familles 3. Le faible statut socio- économique et le manque de soutien sont des facteurs de vulnérabilité associés à l’apparition de problématiques familiales, telles que la maltraitance à l’égard des enfants. En 2023, 13 808 signalements d’enfants ont été reçus par les services de protection de la jeunesse des Laurentides (DPJL), dont 33 % ont été retenus. 67 % des enfants pris en charge par la DPJL avaient moins de 12 ans 5.

Marise Perrier, directrice générale de l’organisme, explique : « Au vu des données précédentes, il appert que notre mandat est d’autant plus important; afin de (re)donner le pouvoir d’agir aux enfants. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit un été «difficile» dans les hôpitaux

La situation dans le réseau de la santé du Québec cet été sera similaire à celle des années passées, soutient le ministre Christian Dubé, tout en admettant que la saison chaude sera «difficile» en raison du manque de personnel et des vacances. On prévoit la fermeture de plus de 1500 lits cet été. C’est 115 de moins par rapport à l’an dernier. Le ...

durée Hier 15h00

Déménager est maintenant un «cauchemar» pour les locataires, prévient un regroupement

Déménager quand on est locataire est devenu un véritable parcours du combattant, selon le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), qui prévient que l'approche visant à construire plus de logements préconisée par les gouvernements ne rendra pas la tâche plus facile pour les personnes à la recherche d'un ...

durée Hier 11h00

Un plus grand nombre d'enfants exposés à la violence conjugale

À l’occasion de ce 21e bilan annuel, les directrices et directeurs de la protection de la jeunesse (DPJ) ont choisi d’unir leur voix pour parler d’un aspect important et souvent méconnu de leur travail : les enfants exposés à la violence conjugale. D'ailleurs, il y a eu une augmentation des cas d'enfants exposés à la violence conjugale.  La ...