Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rugby à 7 – Séries mondiales

Une 5e place pour le Canada devant ses partisans

durée 17h00
2 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Sous les puissants encouragements du public de Langford, en Colombie-Britannique, les Canadiennes ont terminé au cinquième rang des Séries mondiales de rugby à 7. Lors de leur dernier duel dimanche, le Canada a battu les États-Unis par la marque de 12-7 dans un match âprement disputé pour s’assurer de ce classement.

« On est tellement contentes. On avait terminé au septième ou au huitième rang dans les dernières compétitions, donc de passer jusqu’au cinquième rang, c’est tellement satisfaisant. On a eu beaucoup de temps pour parfaire notre préparation, et ç’a valu le coup. », a commenté Pamphinette Buisa, en entrevue avec Sportcom.

Florence Symonds et Keyara Wardley ont été les pointeuses pour l’unifolié lors de la rencontre ultime. Les Canadiennes ont bien défendu leur territoire dans la deuxième moitié du match, ne concédant qu’un essai à Kristi Kirshe à la neuvième minute.

« On n’avait rien à perdre puisqu’on est toujours considérées comme les sous-estimées. On a un bon groupe, plutôt jeune, et on progresse à chaque compétition. C’était stressant à la fin de la partie quand on voulait protéger notre avance. La nervosité ne nous a pas gênées cette fois, on contrôlait bien le tempo de la rencontre et ç’a fait la différence. », s’est réjouie Buisa.

Plus tôt dans la journée, les Néo-Zélandaises, éventuelles médaillées d’argent, ont eu raison des Canadiennes par la marque de 28-0 pour anéantir leurs espoirs de médailles.

Le Canada ne s’est pas laissé abattre par cette défaite en rebondissant avec une victoire de 26-19 contre les Fidji. Krissy Scurfield a réussi un doublé alors que Wardley et Symonds ont complété la marque.

Elissa Alarie et Bianca Farella étaient les deux autres Québécoises en action lors de la compétition.

Les joueuses de l’équipe canadienne profiteront de quelques jours de repos avant de reprendre l’entraînement en vue de la prochaine étape des Séries mondiales qui se tiendra à Toulouse, en France, du 20 au 22 mai prochain. Pamphinette Buisa avait d’ailleurs un message clair en vue de ce tournoi.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...