Publicité
28 mars 2019 - 12:00

Concours Kraft Hockeyville 2019

Du 29 au 30 mars, on vote sans compter pour Saint-Polycarpe

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Récemment, la municipalité de Saint-Polycarpe apprenait qu’elle se classait parmi les quatre (4) finalistes du concours organisé par Kraft Hockeyville. Du 29 mars 12 h au 30 mars 20 h 30, ce sera l’ouverture de la période pour voter pour la communauté de Saint-Polycarpe. Les votes sont illimités via un lien qui sera accessible sur le site de www.krafthockeyville.com

Ce dernier ne sera accessible qu'à compter du 29 mars prochain. Étant donné la situation financière précaire du Centre sportif Soulanges, la Municipalité est plus que ravie à l’idée de recevoir un coup de pouce financier qui pourrait venir changer le court de l’histoire de l’aréna. 

Si la Municipalité est couronnée grande gagnante en recevant le plus grand nombre de votes, elle pourrait remporter le grand prix de 250 000 $ pour investir dans l’aréna.

Pour ceux et celles qui désirent se rassembler pour voter, la Municipalité mettra à la disposition des citoyens des « bureaux de votes » dans la municipalité (au Centre sportif Soulanges, à l'hôtel de ville et à l'école secondaire Soulanges) pour toute la durée du vote (environ 33 heures). Cela permettra de faciliter l'accès à l'internet et de voter de façon illimitée.

" La municipalité sollicite donc l’appui de tous, Polycarpiens, Vaudreuil-Soulangeois et Québécois. À nous tous, faisons de Saint-Polycarpe, la prochaine Kraft Hockeyville 2019", mentionne l'administration municipale par voie de communiqué. 

Lors du passage de Néomédia  au Centre sportif Soulanges, Luc Leblanc, citoyen, Louis Dupuis, président du Club artistique Soulanges et Éric Gagnon, président de l'Association de hockey mineur Soulanges avaient un message à livrer à la population. 

Votez en grand nombre pour Saint-Polycarpe, la seule municipalité du Québec dans les finalistes au concours Kraft Hockeyville. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.