Publicité

23 janvier 2021 - 15:00

Les opérations se poursuivront durant toute la saison

Motoneige: le service de police présent dans les sentiers

Par Salle des nouvelles

Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte- Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion demande la collaboration de tous les amateurs de motoneige du territoire, afin de respecter la réglementation en vigueur et ainsi, assurer la sécurité de tous les usagers.

Avec la neige des derniers jours qui couvre les sentiers de la région, les policiers rappellent aux motoneigistes l’importance de porter un casque, de faire immatriculer sa motoneige, de ne pas consommer de la drogue ou de l’alcool et de se doter d’une police d’assurance en cas d’accident. Le

respect des limites de vitesse est également de mise. À cet effet, nos patrouilleurs seront présents dans les différents sentiers afin d’assurer la sécurité et la quiétude des résidents et autres utilisateurs.

De plus, le Service de police rappelle aux motoneigistes qu’il est interdit de circuler en dehors des sentiers autorisés. Les contrevenants sont passibles d’une amende et de points d’inaptitude variables selon les infractions.

Rappelons que le règlement stipule que la circulation de véhicules hors route est autorisée sur le territoire uniquement sur les sentiers reconnus à cette fin, du 15 décembre au 31 mars inclusivement, de 6 h à minuit. Bien entendu jusqu’au 8 février le couvre-feu établi à 20 h 00 est applicable.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.