Publicité

24 octobre 2021 - 12:00

Première victoire

Mathieu Perreault passe à l’histoire des Canadiens de Montréal

Par Salle des nouvelles

On attendait avec impatience de parler de cette première victoire des Canadiens de Montréal, après cinq défaites consécutives. La troupe de Dominique Ducharme se cherchait beaucoup offensivement et un match comme celui l’opposant aux Red Wings de Detroit était le meilleur remède.

Ce samedi soir, Montréal recevait Detroit dans l’intention de renverser la vapeur. On a gardé le même alignement, à l’exception de Sami Niku qui prenait place en défense une première fois cette saison. Dans le coin des Red Wings, on ne parle pas d’un club très performant sur papier, alors l’opportunité était là pour reprendre la confiance des dernières séries.

Même si Detroit a frappé en premier, Montréal a réagi très tôt. Mike Hoffman a enfin marqué, à partir d’un puissant tir du poignet. Par contre, ce n’était pas le plus beau moment du match. En effet, ce moment clé se multiplie par trois. Le centre québécois Mathieu Perreault a complété un tour du chapeau dans cette victoire extra bacon de 6 à 1.

Là-dessus, le numéro 85 a eu droit à une belle ovation venant des partisans. Un gars de chez nous qui en marque trois, ça ne s’était pas vu depuis de longes années. On pense en fait à Vincent Damphousse, dernier Québécois à avoir rempli la glace de casquette dans l’uniforme du Tricolore, c’était en 1998.

Il est évident que Perreault n’est pas de la trempe de Damphousse, mais ce match demeure important pour les partisans du CH. L’un des critères clés de plusieurs partisans demeure la sélection locale de joueurs pour la formation. En ce qui concerne l’ère Bergevin, on n’a malheureusement pas pu suivre cette voie suffisamment.

Néanmoins, la dernière période estivale de Marc Bergevin a été positivement marquée par cet aspect. De nombreux joueurs d’ici ont rejoint l’organisation, notamment David Savard et Cédric Paquette, outre Perreault et au repêchage, un certain Joshua Roy est devenu un espoir local de nos Glorieux, tout comme William Trudeau et Xavier Simoneau.

En bref, on aurait pu retenir beaucoup d’autres points positifs de ce duel d’une importance cruciale. Si les Red Wings ne sont pas des adversaires de la trempe du Lightning ou des Golden Knights, ils étaient exactement ce dont avaient besoin les Canadiens. Un match comme ça donnera beaucoup de confiance aux quatre trios offensifs, tout en enlevant de la pression à Jake
Allen.

Malgré tout, pour sa touche québécoise, Mathieu Perreault demeure le chouchou de la soirée et son exploit demeurera important et marqué dans l’histoire du club en bleu-blanc-rouge.

Le prochain duel sera prévu mardi soir à Seattle pour un premier match historique contre le Kraken. Le tout sera toutefois diffusé à 22h.

Avec la collaboration de Mathieu Bouchard-Racine

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.