Publicité

7 janvier 2021 - 12:00

Vallée de la Rouge et Argentueil

Deux nouvelles cliniques désignées de dépistage dans les Laurentides

Par Salle des nouvelles

Dans le contexte de pandémie actuelle de la COVID-19, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides ouvrira deux nouvelles cliniques de dépistage dans la région.

Les cliniques désignées de dépistage de la Vallée de la Rouge et celle d’Argenteuil accueilleront leurs premiers usagers le 19 janvier prochain.

Ces cliniques, auxquelles il sera possible de se présenter sans rendez-vous, seront ouvertes deux demi-journées par semaine. L’adresse et les heures d’ouverture sont disponibles dans la section COVID-19 (Coronavirus) du site Internet du CISSS des Laurentides au santelaurentides.gouv.qc.ca.

Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides : « Nous sommes heureux d’améliorer l’accès à ce service aux citoyens des secteurs d’Argenteuil et de Rivière-Rouge qui devaient jusqu’alors se déplacer à plusieurs kilomètres de leur résidence. Nous tenons à remercier nos partenaires municipaux de Lachute et de Rivière-Rouge pour leur appui à ce projet. »

Si vous pensez avoir été exposé à la COVID-19 ou si vous présentez des symptômes s’apparentant à la COVID-19, vous êtes invité à remplir l’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 sur Internet au quebec.ca/decisioncovid19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.