Publicité
25 mars 2020 - 07:00

PANDÉMIE- COVID-19

Les gens d"affaires de la MRC unis pour soutenir l'achat local

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce et d'industrie Thérèse-de-Blainville en collaboration avec les associations de gens d’affaires de la MRC a lancé vendredi dernier un groupe Facebook pour promouvoir l’achat local auprès de la population.

À lire sur le même sujet: 

« Tout ça, c'est temporaire » — François Legault

Justin Trudeau promet une aide financière rapide aux employés et entreprises

« En ces temps de crise, la solidarité est ce qu’il y a de plus important et c’est pourquoi il était très important pour la CCITB que cette initiative soit commune avec tous les regroupements de gens d’affaires de la MRC et pour tous les commerçants » a déclaré Cynthia Kabis, directrice de la CCITB.

Achat local- Blainville/Boisbriand/BDF/Lorraine/Rosemère/SADP/Ste-Thérèse est un groupe dans lequel tous les commerçants sont invités à partager leurs heures d’ouverture ainsi que les services qu’ils offrent. Il apparaissait nécessaire de créer un outil pour informer la population des services toujours offerts sur le territoire durant cette crise et permettre de mettre en valeur les bonnes pratiques des entreprises.

Restaurateurs, traiteurs, épiciers, professionnels, magasins grandes surfaces, boutiques spécialisées sont donc invité à publier sur ce groupe qui s’adresse aux citoyens pour faire connaître la façon dont ils ont adapté leur façon de faire afin de respecter les consignes émises par le gouvernement.

Il apparaît aujourd’hui encore plus important d’encourager la population à consommer localement puisque c’est de cette façon que nous pouvons aider à maintenir des emplois tout en aidant aussi les gens qui sont en situation d’isolement. Cet esprit d’entraide et de communauté est d’ailleurs bien représenté dans les nombreuses publications que compte le groupe.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.