Publicité

13 juin 2021 - 12:00

Lauréat dans la catégorie OBNL de l’année

Une première place pour le PREL 

Par Catherine Deveault

Le 2 juin dernier, les Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides (PREL) se rendaient au Gala Stellar de la Chambre de commerce et d’Industrie Thérèse-De Blainville (CCITB) en tant que finaliste dans la catégorie OBNL ou entreprise d’économie sociale de l’année. C’est avec fierté que le PREL fut nommé Lauréat dans sa catégorie.  

Impliquée, engagée, dévouée, l’équipe du PREL redouble d’efforts depuis de nombreuses années afin de faire la différence dans le parcours des jeunes de la région des Laurentides. Ces professionnels s’affairent quotidiennement  à sensibiliser, mobiliser et engager les jeunes, leurs familles et les acteurs de la région autour de la persévérance scolaire et de la réussite éducative. Ce fut une année très mouvementée, remplie de défis et d’adaptation pour tout le  monde et nous sommes fiers du chemin parcouru par l’ensemble de la collectivité et de la corporation durant les 17  dernières années.

« Wow ! Quelle belle reconnaissance ! Ce trophée a été remporté grâce à l’implication de chacune des ressources de notre équipe, d’un conseil d’administration et de membres mobilisés et engagés pour la réussite des jeunes. Une année bien différente, mais ô combien remplie de défis et de projets innovants. », a énoncé Annie Grand-Mourcel, directrice générale du PREL. 

Le PREL veut remercier aussi la généreuse implication de son Conseil d’administration, présidé par M. Sébastien Tardif. « Franchement bravo ! C’est une belle marque de reconnaissance que le PREL reçoit aujourd’hui de la part du milieu des affaires. Ça prouve qu’une organisation comme le PREL est un incontournable pour notre région, que notre action est appréciée et que l’on reconnait  qu’ensemble il est possible de faire une différence sur le terrain. » a affirmé M. Sébastien Tardif, président du PREL.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.