Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2015 - 13:00

Odyscène

Deux gros noms de l'humour débarquent

Simon Servant

Par Simon Servant, Journaliste

Twitter Simon Servant

Deux grosses pointures de l'humour québécois débarqueront dans les Basses-Laurentides, jeudi le 30 avril prochain : Maxim Martin et Sugar Sammy.

Après 25 ans de rires et de spectacles, Maxim Martin présentera son spectacle Enfin, à la Salle Pierre-Legault de Rosemère, à 20 h. Dans ce quatrième one-man show, il promet de se livrer tel qu'il est.

Pendant des années, l'humoriste a joué les durs sur les planches, mais cette époque est désormais révolue. Ce dernier se révélera pleinement et sans artifice. Les dernières années lui ont permis d'effectuer un retour sur lui-même et une réflexion intérieure dont les propos vont sans doute surprendre le public.

C'est avec tout ce bagage accumulé qu'il abordera différents thèmes qui sont chers à l'homme qu'il est devenu. Il laissera transparaître un Maxim plus lumineux, plus enjoué et plus tendre, mais avec sa petite touche tranchante habituelle.

Au Théâtre Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse, à 20 h, c'est Sugar Sammy qui réchauffera la salle grâce à son one-man show intitulé En Français SVP. De renommée internationale, le Montréalais fait le tour du Québec avec un spectacle entièrement livré dans la langue de Molière.

Entre quelques moments d'improvisation, Sugar Sammy joue la carte du stand-up, très populaire dans le circuit des bars américains. L'humoriste traite de son enfance à Montréal, de ses origines, de sa famille ou même de son expérience au référendum de 1995.

Le récipiendaire de deux Oliviers de l'année, en 2013 et 2014, n'hésite pas pour écorcher au passage tout ce qui bouge : les Français, les Anglais, les hommes, les femmes, les régions, etc. Il en promet des vertes et des pas mûres.

Pour plus d’informations sur la programmation d’Odyscène, visitez le www.odyscene.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.