Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 septembre 2018 - 13:30

Cordes suaves sur rythmes dansants du duo Annabelle Renzo et Bertil Schulrabe

Le Service de la culture et des loisirs de la Ville de Sainte-Thérèse est fier de présenter, dans le cadre de la série Les Matinées muffins au son, le concert Cordes suaves sur rythmes dansants du duo Annabelle Renzo et Bertil Schulrabe, le dimanche 23 septembre 2018, à 11 h, à la Maison Lachaîne.

Au rendez-vous, un duo rare qu’est celui de la harpe classique jumelée aux percussions. Dans une musique aux rythmes chauds (Albéniz, Piazzolla, Granados) rehaussée par les castagnettes, cajon et tambour de Bertil Schulrabe, la harpe d’Annabelle Renzo se veut dansante et envoûtante.
 

Annabelle Renzo

Harpiste aux mille et un projets, elle se distingue par sa créativité et sa polyvalence. Après des études à l’Université McGill auprès de Jennifer Swartz, harpe solo de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), Annabelle Renzo est invitée par tous les grands ensembles de la métropole québécoise. Depuis 2006, elle est harpe solo de l’Orchestre symphonique de Longueuil, surnuméraire au sein de l’Orchestre Métropolitain et de plusieurs autres ensembles du Québec.

Bertil Schulrabe

Batteur et percussionniste polyvalent, il est expérimenté dans plusieurs styles musicaux. Un jeu solide, raffiné et vivant en plus de sa formation lui ont permis de côtoyer artistes et groupes de renom tels que I Musici, Jean-Pierre Zanella, Sylvain Cossette, Said Mesnaoui et Nanette Workman.
 

Tous les spectacles de la série Les Matinées muffins au son ont lieu à 11 h, à la Maison Lachaîne située au 37, rue Blainville Ouest. Muffins et café sont servis gratuitement à compter de 10 h 30.


Il est possible de se procurer des billets au coût de 20 $ au www.odyscene.com, par téléphone au 450 434-4006, ou à la porte, le matin même du spectacle s’il n’est pas complet (argent comptant seulement).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.