Publicité
7 juillet 2019 - 11:30

Missions photographiques dans les Laurentides

Chloé Beaulac : une photographe en quête du paysage laurentien

Par Salle des nouvelles

C’est avec beaucoup de plaisir que le Centre d’exposition de Val-David, les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie et Loto-Québec annoncent que l’artiste Chloé Beaulac a été retenu pour les Missions photographiques qui auront lieu cette année dans les Laurentides. 

Chloé Beaulac prendra donc part à cette deuxième mission qui consistera à immortaliser les pittoresques paysages de la région des Laurentides pendant la période du 25 juin au 31 octobre 2019. La restitution de cette mission sera présentée au Centre d’exposition de Val-David ainsi qu’aux Rencontres de la photographie en Gaspésie à l’été 2020. 

Thèmes de prédilection

C’est par la richesse de sa démarche que le dossier de Chloé Beaulac s’est démarqué. À la manière de l’ethnologue, elle observe et documente les caractères sociaux et culturels, l’histoire, les mythes, les contes, les rituels ainsi que l’atmosphère qui se dégage des lieux. La place de l’humain dans la nature est l’un de ses thèmes de prédilection, tout comme la spiritualité, l’imaginaire relié à la nature et la symbolique identitaire culturelle hybridée. Ces contes visuels prennent souvent la forme de photoromans contemporains. 

« La question du paysage en art comme dans la vie, en est une fondamentale, car il s’agit de notre propre rapport au monde. Nous habitons le paysage comme il nous habite. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons la Mission photographique des Laurentides. Situé au cœur de ce territoire haut en couleur, le Centre d’exposition de Val-David donnera à voir la région à travers le regard porté par Chloé Beaulac sur ses paysages, imprégnés d’un héritage riche en même temps que bouleversés par de profondes mutations », a tenu à rappeler Manon Regimbald, directrice générale du centre. 

Diplômée d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université́ Concordia en 2010, Chloé Beaulac se spécialise dans les arts imprimés. En peaufinant ce médium au fil des ans, elle a eu la chance de travailler avec divers artistes et commissaires de renom pour parfaire encore davantage sa technique. L’artiste s’est vu décerner plusieurs prix et distinctions pour ses créations. En 2015 elle remporte le prix Télé-Québec remis conjointement par la Biennale d’estampe contemporaine de Trois Rivières ainsi que la Fabrique culturelle pour son œuvre Au cœur du Magnétisme. En 2018, elle remporte le prix Culture Montérégie - Fabrique culturelle, remise pour l’ensemble de son œuvre et son implication en Montérégie. 

Les Missions photographiques

Créées en 2016 par les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, avec le soutien du ministère de la Culture et des Communications de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, les missions photographiques consistent à réaliser une série de photos portant sur le paysage d’une région québécoise. Cette mission photographique de longue haleine qui couvrira d’ici 2022 l’ensemble du paysage québécois, créant ainsi un fonds d’archives photographiques national. Les premières missions photographiques ont été réalisées en Gaspésie par les artistes Sarah-A Tremblay et Jean-François Hamelin et ont été dévoilés au public en 2017. 

Loto-Québec, fier partenaire de la mission

« Loto-Québec est heureuse de contribuer à cette mission photographique et réitère son engagement envers la relève artistique. Ce projet culturel novateur permet de valoriser le territoire de nos magnifiques Laurentides, et nous en sommes très fiers », souligne Éric Meunier, directeur du jeu responsable et de l’engagement sociétal à Loto-Québec. 

Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie

Les Rencontres célèbrent leur 10e édition en 2019. Événement estival annuel, il fait découvrir la création photographique contemporaine, son langage, ses codes et ses diverses esthétiques en occupant un territoire : la Gaspésie. Il y déploie une série d’expositions et d’installations, des événements publics conçus comme un espace de réflexion et d’initiation ainsi qu’un programme de résidences d’artistes et d’échanges avec des festivals d’autres pays. Le détail des expositions sera dévoilé à la fin juin à photogaspesie.ca. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.