Publicité
21 août 2019 - 14:00

Dans le cadre de l’événement Pianos publics au diapason de Sainte-Thérèse

Les pianos publics de Sainte-Thérèse au diapason du Québec

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse invite la population à chanter à l’unisson dans le cadre de l’événement Pianos publics au diapason, qui se tiendra le jeudi 22 août à 12 h 30, aux pianos publics situés à la Place Lagoa, à la bibliothèque et à la Maison du citoyen. 

Cette année, des artistes des quatre coins du Québec feront résonner en même temps les notes des pianos publics de toute la province, et Sainte-Thérèse ne fait pas exception. À Sainte-Thérèse comme ailleurs, les artistes et la population interpréteront la pièce Le petit roi, de Jean-Pierre Ferland. L'artiste célébrant ses 85 ans cette année, voilà une belle occasion de lui offrir cet hommage en cadeau. 

Profitez de l’heure du lunch pour réunir vos amis et vos collègues, et joignez-vous aux célébrations pour ces prestations rassembleuses. 

Les artistes Miryam Amrouche, Samuel Gagnon et Jean-François Senécal seront derrière les pianos pour accompagner les gens sur place et chanter avec eux. Puisque les paroles seront offertes, tout le monde sera en mesure d’entonner la chanson en chœur. 

Les pianos publics embellissent les rues du village tant au niveau visuel que sonore. À vous d’en profiter! 

L’événement Pianos publics au diapason en est à sa 6e édition et permet aux pianos publics de la province de vibrer en même temps. Les Québécoises et les Québécois de partout ont ainsi la chance de se réunir pour chanter et vivre un moment unique. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.