Publicité
3 février 2020 - 09:00

Multiprojections dans 26 salles du Québec

L'opéra "Carmen" projeté sur la Rive-Nord le 23 février

Par Salle des nouvelles

C’est 26 salles pluridisciplinaires à travers tout le Québec qui diffuseront la plus récente version de l’opéra Carmen sur leur écran, le dimanche 23 février prochain dans le cadre de l’événement Une Carmen pour tout le Québec! Le Théâtre du Vieux Terrebonne et le cabaret BMO de Sainte-Thérèse accueilleront l'événement  à respectivement 14h et 15h.

Cette version pour grand écran, réalisée par Pierre et François Lamoureux, fait suite à la captation de l’opéra présenté par l’Opéra de Montréal en mai 2019 à la Place des Arts dans une mise en scène du réputé cinéaste Charles Binamé et interprété par une distribution entièrement canadienne. Cette diffusion en salle est une première du genre pour l’Opéra de Montréal.

Ce projet pilote est le résultat de la réflexion du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) sur la captation et la diffusion de spectacles vivants à travers la province. L’art lyrique est la forme d’art qui circule le moins sur le territoire québécois, le plus souvent pour des raisons techniques et budgétaires. Or, l’opéra est bel et bien couru à travers le Québec, où les diffusions du Metropolitan Opera, entre autres, remportent un vif succès bien que les œuvres présentées ne mettent que rarement en scène des artistes d’ici.

C’est dans ce contexte que l’Opéra de Montréal souhaite souligner son grand intérêt à contribuer à la démarche de captation et de diffusion du MCCQ, particulièrement en fonction des nouvelles orientations stratégiques de la compagnie, qui miseront de plus en plus sur les histoires et les créateurs d’ici.

Liens pour obtenir les billets à Terrebonne et les billets à Sainte-Thérèse.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.