Publicité

10 juin 2020 - 14:00

Les citoyens invités à partager leus clichés

À Sainte-Thérèse, l'artiste Charlem a coloré deux chemins de traverse

Par Salle des nouvelles

Les marcheurs peuvent découvrir deux œuvres d’art colorées au sol dans le stationnement de l’hôtel de ville de Sainte-Thérèse. Il s’agit de deux traverses destinées aux piétons, qui ont été réalisées le 8 juin dernier par l’artiste Charlem.

Reprenant les couleurs de l’arc-en-ciel du mouvement porteur d’espoir "Ça va bien aller", les traverses sont peintes à deux entrées distinctes du stationnement de l’hôtel de ville : une entre l’église Sainte-Thérèse-d’Avila et la Place du Village (sur la rue de l’Église), et l’autre entre Les Allumé(e)s et la Place du Village (sur la rue Blainville
Ouest).

« Notre Village a bien besoin de couleurs ces temps-ci et c’est exactement ce que les œuvres de Charlem lui apportent, indique la mairesse Sylvie Surprenant. Nous avons choisi de créer des passages piétonniers pour symboliser que nous passons collectivement à travers cette situation exceptionnelle. Nous espérons que vous serez nombreux à venir les admirer, mais surtout à les partager en photos sur les réseaux sociaux, car nous avons tous besoin d’un peu de couleur dans nos vies! »,.

Les citoyens sont invités à partager leurs clichés avec la mention #stetheresecreative. La seule règle est d'être créatif, tout en respectant les deux mètres de distanciation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.