Publicité

17 juillet 2020 - 11:55

Photographies

Pour ses 60 ans, Lorraine dévoile une exposition déambulatoire

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre des activités soulignant le 60e anniversaire de Lorraine, la population est invitée à découvrir une toute première exposition extérieure qui met en vedette 26 magnifiques images grand format captées par le photographe lorrain Benoit Champagne.

L’exposition est présentée en deux parties, une première portion pouvant être découverte au parc Lorraine et une seconde au parc des Chênes, sans obligation de commencer par un parc ou par l’autre.

En déambulant à travers les clichés, les visiteurs découvriront des images d’ici et d’ailleurs et profiteront d’explications techniques accompagnant chaque image. Ces secrets de photographe professionnel dévoilés aideront les photographes amateurs à réaliser leurs propres chefs-d’œuvre par la suite.

« Cette exposition réinventée pour tenir compte des consignes de prévention en contexte de pandémie est une belle manière de continuer à promouvoir la culture dans notre communauté. J’invite donc toute la population à profiter des belles journées pour découvrir ces superbes images en famille », lance le maire de Lorraine, Jean Comtois.


Concours de photos entre Lorrains

En parallèle, les Lorrains sont invités à participer au concours de photo amateur "Ma ville en photo" en immortalisant la ville de Lorraine (lieu public ou privé, moment inédit, instant de la vie quotidienne).

Parmi les photographies soumises, un jury sélectionnera les clichés qui seront présentés lors d’une exposition extérieure dans nos parcs à l’été 2021. Les photographies pourraient également se retrouver dans les différents outils de communication de la Ville de Lorraine (site Internet, bulletin municipal, infolettre, médias sociaux, etc.).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.