Publicité

19 février 2021 - 07:55 | Mis à jour : 11:27

Arts visuels

Programme double pour la réouverture du centre d’exposition de Blainville

Par Salle des nouvelles

Le centre d’exposition de Blainville a de nouveau ouvert ses portes au grand public le 17 février et présente, pour l’occasion, un programme double aux visiteurs. Jusqu’au 6 mars, le public pourra découvrir les œuvres de deux artistes totalement différents.

Dans la salle d’exposition 1, l’artiste blainvillois André-Pierre Lampron a sélectionné plusieurs de ses toiles abstraites explorant les textures, la transparence et la juxtaposition des couleurs pour cette exposition intitulée Concrètement abstrait. Minutieux, il travaille ses œuvres de manière à obtenir un résultat minimaliste.

Dans la salle d’exposition 2, Anne-Marie Boisvert offre une production colorée abordant des thèmes variés avec différents styles et techniques. Favorisant la créativité, son approche de l’art est conviviale. Son exposition Caméléon : plusieurs versions de moi, vous fera découvrir une artiste accomplie.

Horaire spécial pour la semaine de relâche

Afin de répondre à la demande croissante des familles, le centre d’exposition sera ouvert toute la semaine pendant la relâche scolaire. Du 1er au 6 mars, les expositions mentionnées ci-haut seront réaménagées, ce qui permettra aux petits visiteurs de découvrir des œuvres exposées à leur hauteur.

De plus, les enfants et leurs parents pourront relever le défi d’un jeu « cherche et trouve » pour agrémenter leur visite.

Pour l’horaire, ainsi que pour plus d’information : blainville.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.