Publicité

17 juin 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:25

« Vivre le Québec tissé serré »

De nombreux artistes pour célébrer la Fête nationale dans la région des Laurentides

Par Catherine Deveault

La Société nationale des Québécoises et Québécois, région des Laurentides, convie les gens de la région à célébrer cette 187e édition de la Fête nationale sous la thématique « Vivre le Québec tissé serré » avec, entre autres, Ludovick Bourgeois, Martin Deschamps, Chandail de Loup, David Goudreault.

Cette année, 22 activités officielles seront organisées dans la région dans le plus grand respect des mesures sanitaires. À ce nombre, il faut ajouter la Fête d’envergure régionale, qui aura lieu cette année à Saint‐Eustache.   

Gilles Broué, président de la SNQL, souhaite que la population participe en grand nombre pour célébrer sa fierté d’appartenir à cette nation unique. « Cette année, la Fête nationale souhaite célébrer notre peuple qui a su se soutenir au cours de la dernière année, encore plus proches les uns des autres, et que l’on aime qualifier de « tissé serré ». Les artistes de toutes les régions nous feront chanter et danser et des activités pour petits et grands se tiendront sur tout le territoire. Tous sont invités à partager leur amour du Québec et à le célébrer », a‐t‐il mentionné. 

Marie‐Mai, porte‐parole de la Fête nationale 2021 

L'auteure‐compositrice‐interprète Marie‐Mai, qui a participé déjà à une douzaine de Fêtes nationales, dont deux à titre d'animatrice, est la porte‐parole officielle de l'événement cette année. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.