Publicité

14 août 2021 - 17:00

La nature près de chez vous

L’Espace pour la vie aux lacs Fauvel 

Par Catherine Deveault

Cet été, Espace pour la vie part à la rencontre des gens pour célébrer la nature à travers les parcs et espaces verts. Les 26 et 27 août, de 11 h à 15 h, l’équipe sera au boisé des lacs Fauvel pour initier les visiteurs à l’observation et à l’exploration de ces lieux. L’activité est gratuite et aucune réservation n’est requise. 

Tels des guides dans des musées d’art, les représentants d’Espace pour la vie inviteront les participants à porter attention à la nature qui les entoure. Végétaux, animaux, insectes, minéraux, phénomènes atmosphériques, étoiles seront les œuvres d’art de ce musée à ciel ouvert se prêtant, tantôt à l’observation scientifique, tantôt à l’inspiration poétique. 

La plupart des gens sont en mesure d’identifier des logos de grandes marques ou des slogans publicitaires. Mais qu’en est-il des astres, des arbres, des fleurs, des oiseaux ou des insectes? En prêtant l’oreille, en  respirant les parfums et en ouvrant bien grand les yeux, il y a fort à parier que l’on découvrira le parc à côté de chez soi sous un nouveau jour. Une belle occasion de se reconnecter à la nature dans ces lieux qui sont autant d’espaces pour la vie.

Espace pour la vie met en place des activités à l’extérieur des sites de ses institutions (Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan). Ce regroupement offre également tout l’été des activités ludiques et créatives en rotation dans les 19 arrondissements de la Ville de Montréal et à travers le reste de la Communauté métropolitaine de Montréal. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.