Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La rentrée est dans une semaine

Le réseau collégial s'apprête à vivre une rentrée marquée par le manque de personnel

durée 08h00
16 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

À une semaine de la rentrée, la CSQ s'inquiète de voir certains cégeps incapables d'offrir certains services et même certains cours faute de personnel.

La CSQ et ses syndicats affiliés du réseau collégial demande à Québec de bonifier les conditions de travail du personnel des cégeps afin de contrer une pénurie de personnel qui commence à affecter la mission éducative des établissements du réseau.

Les dirigeants de la centrale et de ses trois fédérations représentant les enseignants, les professionnels et le personnel de soutien du secteur collégial, ont rencontré les médias, lundi à Montréal, afin de faire part de leurs inquiétudes. 

L'attractivité du secteur privé ou même du secteur public entraîne un manque d'enseignants notamment en technique en informatique, en technologie de l'électronique industrielle, soins infirmiers et technique en pharmacie.

Dans certains collèges, plusieurs charges de cours ne sont toujours pas distribuées à des enseignants parce qu'il n'y a pas d'enseignants pour les assumer. 

De plus, les dirigeants syndicaux soulignent que les étudiants qui sortent de deux années de pandémie avec des modes d'enseignement à distance, hybrides ou autres méthodes atypiques sont mal préparés pour assumer ce qu'ils appellent «le métier d'étudiant» et nécessitent des mises à niveau qui représentent une charge additionnelle pour le personnel.

Aussi, le manque de professionnels tels que des conseillers pédagogiques ou des psychologues, déjà criant avant la pandémie, s'est aggravé.

On ne se surprendra pas d'entendre ces récriminations à l'approche de négociations pour le renouvellement des conventions collectives dans le secteur. La CSQ et ses fédérations réclament du gouvernement qu'il bonifie les conditions de travail et les salaires de leurs membres afin de créer une réelle attractivité et une rétention du personnel.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 août 2022

Études postsecondaires: l'IRIS propose la gratuité au Québec

Des chercheurs d’un institut québécois proposent au gouvernement du Québec de profiter de la hausse de ses revenus pour introduire la gratuité scolaire dans le milieu postsecondaire. Dans son étude publiée mercredi, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) prétend que l’indexation des frais de scolarité n’a plus sa place ...

20 août 2022

Alloprof lance un guide pour gérer le stress de la rentrée scolaire

À l'occasion de la rentrée scolaire, Alloprof lance une section spéciale de son site internet pour aider à gérer le stress de cette période mouvementée. « Que ce soit pour les adultes ou pour les enfants, je pense que c'est un moment légèrement anxiogène, même si c'est souhaité, même si les enfants ont hâte de retourner à l’école, parce que c’est ...

16 août 2022

Transport scolaire: les conducteurs réclament des hausses salariales

Les syndiqués qui conduisent les autobus scolaires prévoient une crise toute prochaine dans le transport des écoliers si le gouvernement du Québec refuse d’en augmenter adéquatement le financement. La Fédération des employées de services publics (FEESP), affiliée à la CSN, explique dans un communiqué publié mardi qu’en raison d’un financement ...