Publicité
6 mai 2019 - 13:03 | Mis à jour : 13:09

2 mai 2019

Trois hommes suspectés de vol de voitures à Amherst

Par Salle des nouvelles

Le 2 mai, un peu avant 03h00, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC des Laurentides ont effectué des patrouilles de surveillance dans les secteurs inondés d’Amherst où les résidences ont été évacuées.

Sur le chemin Boileau, à proximité du pont Ouimet, les patrouilleurs ont vérifié un homme qui marchait le long de la route à l’endroit où les résidents évacués ont stationné leurs véhicules. Les policiers ont effectué des vérifications pour valider si l’homme possédait un véhicule parmi ceux stationnés.

Suite aux vérifications, les policiers ont appris qu’un de ces véhicules est volé. Deux personnes qui étaient cachées dans ce véhicule ont pris la fuite à pied sur le chemin Boileau en direction de la route 323.

Les policiers ont procédé à l’arrestation du suspect qu’ils ont identifié. Un deuxième suspect a été localisé dans le bois à proximité par le maître-chien. Un troisième suspect a été localisé plus tôt ce matin dans un chalet dans le secteur évacué où il s’était introduit par effraction.

Des hommes âgés de 29, 38 et 46 ans sont présentement rencontrés par les enquêteurs. Ils pourraient faire face à des accusations de recel, possession d’outil de cambriolage, intrusion de nuit et introduction par effraction.

L’enquête est en cours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.