Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 janvier 2018 - 09:19

Ramez Ayoub souligne les 50 ans du Club Lions de Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

C’est lors de l’un des soupers réunissant des membres du Club Lions  au restaurant chez Milot, à Boisbriand, que le député fédéral de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, en a profité pour souligner le 50e anniversaire de fondation de cette organisation bénévole reconnue pour son esprit de solidarité et de dévouement.  

Pour l’occasion, une lettre de félicitations signée par le premier ministre, le très honorable Justin Trudeau, a été octroyée à Mme Lion Danielle Corbeil, présidente de l’organisme et impliquée au sein des Lions depuis maintenant 19 ans. 

« Cet événement constitue une belle occasion de rappeler les grands moments de l’histoire de votre organisme. Celui-ci, par son dynamisme et la qualité de son engagement envers de nombreuses personnes, joue un rôle important dans le mieux-être de la collectivité. Le travail que vos membres accomplissent au service de leurs concitoyens représente un merveilleux exemple de solidarité ainsi qu’une source d’inspiration pour tous. », a déclaré le député fédéral devant un parterre de membres Lions visiblement fiers de cet honneur rendu.

Club Lions Sainte-Thérèse
Depuis sa création en 1968, le Club Lions Sainte-Thérèse participe au mieux-être et au mieux-vivre des gens de sa communauté. Les collectes de fonds organisées par l’organisme sont entièrement retournées à la communauté. Elles viennent aussi en aide à de nombreuses associations (A.P.P.A.L.) et fondations (Drapeau et Deschambault) régionales, nationales (chiens-guide.com) et internationales. 

C’est ainsi que depuis sa création, plus de 2,5 million $ ont été versés à la communauté.
Quelque  5 000 lunettes usagées sont déposées dans des boîtes de recyclage chaque année à l’organisme qui les renvoie, par la suite, à l’international. Le Club Lions Sainte-Thérèse soutient les personnes atteintes de cécité, les personnes handicapées, les personnes démunies, la jeunesse, la communauté et le secteur de la santé et de l’éducation.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.