Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mars 2018 - 15:00

Budget 2018 : Sylvie D’Amours en veut plus pour Mirabel

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

À la veille du budget provincial qui sera déposé le 27 mars prochain, la députée de Mirabel et porte-parole en agriculture, pêcheries, alimentation et tourisme, Mme Sylvie D’Amours, espère que le gouvernement aura pris bonne note des enjeux qui ont fait les manchettes dans l’actualité régionale des dernières semaines telles que l’accès à l’internet haute vitesse, la congestion routière et le développement agroalimentaire.

Accès à l’internet haute vitesse :

 « Au même titre que l’électricité, l’internet est extrêmement présent dans nos vies sans qu’on s’en aperçoive pleinement. Il suffit de connaître des ralentissements ou de ne pas l’avoir pour se rendre compte à quel point c’est handicapant. Dans ce dossier, il y a un travail de sensibilisation à faire puisque les gouvernements et certains citoyens pensent à tort que tous les secteurs sont desservis. Pourtant, plusieurs endroits au sein même de la Communauté métropolitaine de Montréal en sont dépourvus ce qui, en 2018, est totalement inacceptable. Le prochain budget du gouvernement libéral se doit de contenir une enveloppe suffisante avec des critères d’admissibilités simples pour donner rapidement aux citoyens l’accès à internet haute vitesse» affirme la députée qui pousse ce dossier depuis le début de son mandat.

Congestion routière :

« Depuis le 7 avril 2014, nous avons connu quatre ministres de Transports différents. Dans ce cadre, il est difficile de voir les dossiers progresser pour atténuer les problématiques de congestion routière. Pendant ce temps, la circonscription de Mirabel a connu la deuxième plus forte croissance démographique du Québec ce qui aggrave la situation. Plusieurs secteurs du réseau secondaire sont gravement affectés comme les secteurs du Domaine vert, de Saint-Augustin, de Saint-Canut et de Saint-Janvier. De plus, la pression sur les autoroutes 13 et 15 s’accentue sans qu’aucun projet vienne donner espoir que la situation s’atténuera » déplore Sylvie D’Amours.  Toutefois, celle-ci croit que le nouveau ministre des Transports est plus sensible que jamais à cet enjeu : « Il vient de l’Outaouais et se rend à Québec chaque semaine. Il a une jeune famille et je crois qu’il peut comprendre plus que quiconque à quel point c’est l’enfer pour les ménages de la circonscription de Mirabel. En espérant qu’il a su convaincre son collègue des Finances d’injecter d’importantes sommes dans son prochain budget pour ce dossier! »

Valorisation agroalimentaire :

Ce n’est plus un secret, la députée de Mirabel est une passionnée du secteur agroalimentaire. Elle en parle à toutes les tribunes et y consacre son énergie : « Le potentiel de la production, de la transformation, de l’innovation et de la distribution alimentaire est énorme pour l’économie du Québec, la valorisation de notre identité et l’occupation du territoire. Le gouvernement doit affirmer son leadership dans ce dossier par une approche structurante. Soyons proactifs et accompagnons davantage nos agriculteurs, ça ne peut qu’être bénéfique pour la vitalité de nos régions. Mes attentes sont probablement trop élevées pour le prochain budget, mais je ne demande qu’à être surprise! »

Presque quatre années jour pour jour après son élection, Sylvie D’Amours croit qu’il est grand temps que le gouvernement investisse pour la circonscription de Mirabel et sa région « Je l’ai dit et je le répète, les investissements pour nos services doivent s’arrimer à la population qui réside ici, surtout lorsque la démographie augmente de manière si forte. Dans une large mesure, tous les citoyens de Mirabel sont affectés par l’un ou l’autre des déséquilibres budgétaires pour la région. »

« Après autant d’interventions dans les médias ainsi qu’à l’Assemblée nationale, le gouvernement se doit d’écouter ce que nous démontrons et doit adresser les enjeux de la circonscription de Mirabel une bonne fois pour toutes! » conclut la députée de Mirabel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Madame Sylvie D'Amours, vous remplissez bien votre rôle de députée en fonction des besoins de la circonscription de Mirabel. Vos demandes sont amplement justifiées. Merci.

    Guy Brulotte - 2018-03-22 17:03