Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mai 2018 - 12:10

Denise Beaudoin sollicitera un nouveau mandat dans Mirabel

Par Salle des nouvelles

Suite à la tenue d’une assemblée d’investiture où plus de 350 militantes et militants du Parti Québécois ont participé, Denise Beaudoin a été élue à 77% pour porter les couleurs du Parti Québécois à la prochaine campagne électorale.

« C’est un immense privilège pour moi de solliciter à nouveau un mandat aux électeurs de Mirabel. Nous avons beaucoup à bâtir ensemble pour notre circonscription. Que ce soit pour le transport, la santé, l’environnement ou encore les services aux familles, j’aurai avec toute l’équipe du Parti Québécois de nombreuses propositions à formuler d’ici le 1er octobre. Ce sera des propositions concrètes qui sauront susciter l’enthousiasme des électeurs de Mirabel » a déclaré la candidate du Parti Québécois, Denise Beaudoin.

Députée de la circonscription entre 2003 et 2007, puis de 2008 à 2014, Mme Beaudoin a la connaissance des enjeux de la circonscription et l’expérience pour porter la voix des citoyens de Mirabel. « Depuis 4 ans, les gens de Mirabel ont perdu leur voix. La formation politique qui les représente est soit absente des débats, soit à applaudir les libéraux. C’est inacceptable. Alors que les défis pour notre région se multiplient, ça nous prend une voix forte et engagée, une voix résolument en faveur des services dont les citoyens ont besoin » a conclu la candidate du Parti Québécois de Mirabel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.